Diabète : une campagne pour sensibiliser à la santé visuelle

[21 novembre 2018 - 10h35] [mis à jour le 21 novembre 2018 à 17h55]

La rétinopathie diabétique est une complication majeure du diabète, qui touche 6 patients diabétiques sur 10 après dix ans d’évolution de leur maladie. Elle constitue la première cause de cécité dans les pays industrialisés, avant 60 ans. Il est donc indispensable de rappeler l’importance d’un dépistage régulier, après 10 ans de diabète (et même avant). La campagne de sensibilisation « Dans l’œil du diabète » initiée par Bayer, il y a un an, semble d’ailleurs porter ses fruits et revient sur vos écrans.

La rétinopathie diabétique est une complication majeure du diabète. D’évolution lente et insidieuse, cette maladie est en réalité la première cause de cécité dans les pays industrialisés chez les moins de 60 ans. Après 10 ans d’évolution du diabète, 6 patients sur 10 vont être atteints d’une rétinopathie. Et pourtant, un simple examen par photographie du fond de l’œil, réalisé au moins tous les deux ans, permet de dépister cette complication.

Tout l’enjeu de la vaste campagne initiée par Bayer et baptisée « Dans l’œil du diabète », consiste justement à sensibiliser le plus grand nombre de personnes à ce risque. Pour Luc Licari, directeur associé de l’association Rétina France, « l’ensemble du dispositif d’information a permis à de nombreuses familles d’ouvrir les yeux sur la problématique visuelle liée au diabète. En effet, peu de gens savent que le diabète est une des principales causes de cécité en Europe, et que sa prévalence est très importante. Beaucoup ne savent pas qu’il y a un contrôle à faire ».

De nouveaux spots télé

Suite à la première vague de la campagne en télévision, 78% des patients diabétiques interrogés, ayant vu le spot, déclarent vouloir faire un examen du fond de l’œil. Parmi eux, 15% l’ont déjà fait. Autant de preuves de l’impact positif de cette campagne.

Cette dernière revient d’ailleurs sur les écrans télévisés jusqu’au 9 décembre. « La deuxième phase devrait permettre de pérenniser ce niveau d’information. Il faut sans cesse renouveler le message », insiste Luc Licari. « C’est important, les gens doivent prendre conscience que l’apparition d’un diabète doit conduire à consulter son médecin généraliste, puis son ophtalmologiste pour être certain que le fond d’œil ne révèle pas de conséquences du diabète au niveau de la rétine, qui est responsable de la vision. On ne peut que s’associer à des campagnes qui sont pertinentes pour la sensibilisation du public et dans le but d’une meilleure prise en charge. »

Dans le cadre de cette campagne d’information et pour faciliter l’accès aux soins, le laboratoire Bayer soutient l’initiative du Syndicat national des Ophtalmologistes de France, pour mettre en place un annuaire des centres de dépistage vous permettant de trouver facilement ceux qui se situent près de chez vous. Vous le trouverez à l’adresse suivante : www.depistageophtalmo.org.

Pour davantage d’informations sur la campagne lancée par Bayer avec le soutien de l’association Rétina France, consultez le site www.dansloeildudiabete.com. Vous y retrouverez des témoignages de patients, des interviews d’experts ainsi que de nombreuses informations sur les complications ophtalmologiques du diabète.

Partager cet article