L'actualité sur...

Le secret d’une bonne santé, c’est le sport !

[05 juin 2006 - 10h33]

Chaque année dans le monde, la sédentarité fait deux millions de victimes ! Deux millions de morts par maladies cardio-vasculaires, diabète ou obésité. Simplement par manque d’activité physique… La sédentarité est bel et bien un véritable fléau des temps modernes. Si rien n’est fait, nos sociétés du XXIème siècle se trouvent à l’aube d’épidémies comparables à celles de l’an mil…

La grande différence, c’est qu’au lieu de maladies transmissibles comme la peste ou la variole, l’épidémie qui menace est dominée par des maladies non transmissibles. Des maladies de pléthore, liées à notre mode de vie ! D’où l’importance d’un mode de vie sain.

Un mode de vie sain ? C’est une activité physique modérée et régulière. C’est en effet l’un des meilleurs moyens de rester en bonne santé. Elle améliore l’irrigation sanguine, protège les artères, abaisse la pression artérielle et entretient le souffle. Elle est essentielle à la prévention des maladies cardio-vasculaires et, naturellement, de l’hypertension artérielle.

Privé d’entraînement, le cœur comme n’importe quel muscle, perd sa puissance de contraction. Il envoie donc moins de sang dans le corps. Et moins d’oxygène aux muscles et aux organes. Il doit compenser cette baisse de régime en augmentant le rythme de ses contractions. Résultat : il se fatigue plus vite. A tel point que l’absence d’entraînement physique régulier multiplie par trois la mortalité d’origine cardio-vasculaire !

Selon l’OMS, nous devons consacrer au moins trente minutes quotidiennes à notre entraînement pour préserver notre santé. Trente minutes, voilà qui est accessible à tout un chacun… Y compris celles et ceux qui ne sont pas des « accros » du sport.

En effet, entendons par « activité physique » tout mouvement qui donne lieu à une dépense d’énergie. C’est-à-dire qui permet de brûler des calories. Le simple fait de bouger, en somme ! Marcher d’un bon pas, danser, jardiner, faire le ménage ou encore monter un escalier, c’est déjà pratiquer une activité physique…

La définition est très large. Mais à l’échelle mondiale, entre 60% et 85% des adultes ne s’activent pas suffisamment pour préserver leur santé ! Et les pays développés sont loin d’être seuls les concernés….

Pour Hamadi Benaziza, responsable de l’activité physique au sein du département des maladies non transmissibles et de promotion de la santé à l’OMS, « C’est un phénomène mondial en même temps au niveau des pays développés et des pays en voie de développement. Dans les pays en développement l’inactivité est moins ressentie théoriquement parce qu’on croit que les gens bougent beaucoup, ce qui est vrai dans le rural. Mais dans la plupart des cas surtout dans les zones urbaines, il y a le développement d’un nouveau phénomène de sédentarité et d’inactivité, qui est vraiment la cause des mêmes fléaux observés dans les pays développés. Dans les pays en développement, on utilise très souvent la voiture, ou bien un autre mode de transport qui empêche de marcher suffisamment. »

Les grandes villes de ces pays sont particulièrement touchées. A l’image de Sao Paulo, au Brésil où 70% de la population est sédentaire. A cause d’un recours systématique à la voiture ou au bus. Mais aussi à une multitude de raisons pour lesquelles le simple fait de pratiquer une activité physique s’avère… très compliqué !

Trafic routier trop dense, manque d’espaces verts et de trottoirs, de pistes cyclables et de structures destinées au sport… Voilà autant de raisons. Sans oublier la mauvaise qualité de l’air. Une étude publiée en décembre 2001 dans la revue américaine de radiologie est à ce titre très évocatrice.

Elle a mis en évidence l’effet dévastateur de la pollution urbaine sur les poumons des jeunes enfants. Tellement dévastateurs que les auteurs demandent à ces enfants de rester chez eux après l’école… plutôt que de jouer au football dans la rue ! Tout l’inverse des conseils de Hamadi Benaziza. Il a d’ailleurs d’autres raisons. « Dans les zones très urbaines où il n’y a pas assez de facilités pour pratiquer un sport ou de l’activité physique, des problèmes d’insécurité empêchent les gens et les jeunes de sortir tout seul, de rester longtemps à l’extérieur . C’est un phénomène qui ne dépend pas des individus seulement. Parce que les individus même s’ils veulent pratiquer un sport ou une activité physique donnée, s’ils ne trouvent pas les installations, les facilités, de proximité, ils risquent de ne pas pratiquer régulièrement !

Un enfant qui ne pratique aucun sport a toutes les chances de devenir un adulte sédentaire. Avec tout son cortège de troubles : cholestérol, hypertension artérielle, diabète… Voilà pourquoi l’inactivité de nos enfants est préoccupante. Dans la plupart des pays, la courbe du temps passé devant la télévision ou l’ordinateur suit exactement la même progression que celle du surpoids ou de l’obésité !

Non contents d’être inactifs, du fond de leur canapé ils grignotent snacks et confiseries. Car la sédentarité s’accompagne d’habitudes alimentaires déplorables. Dans la plupart des cas elle aboutit au surpoids, puis à l’obésité.

Voilà pourquoi en 20 ans, le nombre d’enfants obèses a plus que doublé dans un pays comme la France par exemple. Une tendance qui ne semble pas prête à s’inverser, compte-tenu du mode de vie sédentaire de nos enfants. Et qui dit sédentarité lors de l’enfance, dit très souvent obésité à l’âge adulte. D’après l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale, l’INSERM, si l’obésité apparaît avant la puberté, le risque de persistance à l’âge adulte est de 20% à 50%. Et ce même risque peut s’élever jusqu’à 70% lorsque l’obésité apparaît après la puberté.

Hamadi Benaziza souligne un autre point d’importance. L’école aujourd’hui, semble davantage se soucier de l’activité intellectuelle de nos chers enfants que de leur activité physique. Donc de leur santé… « C’est un phénomène qui est inquiétant. On observe une diminution des heures officielles d’éducation physique à l’école, au niveau mondial. Tout enfant doit être encouragé et amené à pratiquer, ne serait-ce qu’une heure d’activité physique par jour, que ce soit à l’école ou dehors. Si on cumule l’activité de chaque jeune par jour, on peut arriver probablement à une demi-heure, qui reste insuffisante pour les jeunes. Et surtout, l’effet peut être anéanti si, après dix minutes ou quinze minutes d’effort, il s’installe quatre heures devant la télévision.

En conséquence, pour être bénéfique une activité doit s’intégrer dans un mode de vie sain. Elle doit avant tout s’accompagner d’une alimentation équilibrée, d’une consommation d’alcool en quantités très limitées, et d’une abstinence de tabac. Comme le confirme Hamadi Benaziza, « L’activité physique va de pair avec une bonne alimentation. Par conséquent, si l’on fait un peu d’activités physiques mais que de l’autre côté, on a une mauvaise alimentation alors l’effet de l’activité physique sera pratiquement anéanti. Bien sûr si on fume, ce qu’on a gagné par l’activité physique, on le détruit par le tabac. »

Le cocktail mauvaise alimentation, sédentarité et tabagisme est même considéré comme la cause de 80% des morts prématurées par maladie coronarienne. Et au total, un cancer sur trois pourrait être évité grâce à une alimentation saine, au maintien d’un poids normal et à un minimum d’exercice physique.

Dans des pays aussi divers que la Chine, la Finlande ou les Etats-Unis, il a été démontré que le changement de mode de vie, même limité, suffisait à prévenir 60% des diabètes de type 2. Une maladie qui, rappelons-le, est étroitement liée à la sédentarité et à une alimentation déséquilibrée.

L’exercice physique, c’est donc le fondement de la prévention mais aussi du traitement de certaines maladies. L’activité physique ralentit les effets du vieillissement. Et en premier lieu l’apparition de l’ostéoporose qui guette une femme sur trois après 50 ans !

Car la pratique régulière d’un sport retarde la perte de masse osseuse. Laquelle débute vers 50 ans chez l’homme et… dès la trentaine chez la femme pour s’accélérer considérablement à la ménopause.

Chez les seniors, le maintien d’un bon niveau d’activité permet aussi de prévenir… les chutes. D’après John Campbell, professeur de gérontologie médicale en Nouvelle-Zélande, leur fréquence peut ainsi être réduite de 46% chez les plus de 75 ans.

D’une manière générale, les personnes âgées ne peuvent que bénéficier d’une bonne mobilisation. Accroissement de la force musculaire et du sens de l’équilibre, plus grande liberté de mouvement grâce à des articulations en meilleur état, coordination motrice améliorée. Sans compter d’autres effets favorables, notamment sur la tension artérielle, le cholestérol et le poids…

La marche, le jardinage, la bicyclette, la natation, la gymnastique, la danse et même les travaux ménagers sont autant d’activités très simples à mettre en œuvre. Et qui toutes, apportent des bénéfices.

Quels que soient votre âge et votre condition physique, n’oubliez pas que la mise ou la remise en forme n’ont rien à voir avec une compétition sportive. Elles doivent se pratiquer en fonction des capacités de chacun.

Une pratique modérée mais régulière est largement préférable à un entraînement intense mais irrégulier. Si vous n’avez jamais pratiqué ou reprenez une activité, consultez d’abord votre médecin. Il vérifiera votre condition physique. En fonction de ses observations, il vous indiquera le type de sport et le niveau d’entraînement adaptés à votre cas.

Si vous n’êtes vraiment pas décidé à vous mettre ou remettre au sport, voici comment intégrer dans votre emploi du temps les fameuses trente minutes quotidiennes dont votre corps a besoin. Et d’abord, retenez le message principal. Il faut commencer tôt. Mais il n’est jamais trop tard pour bien commencer. Parce que même si quelqu’un qui n’a jamais fait d’activités physiques, après deux ou trois mois d’exercices comme la marche, les effets bénéfiques commencent à se faire ressentir sur la circulation, sur le cœur, la respiration, sur la masse osseuse et la masse musculaire.

Par exemple, ils peuvent commencer à faire de la marche quotidienne, régulière pendant 20/30 minutes par jour. Commencer par 5 minutes et augmenter régulièrement quelques minutes par jour jusqu’à ce qu’ils atteignent le minimum de 30 minutes. Il faut être réaliste, les gens ne peuvent pas délaisser du jour au lendemain la voiture, mais simplement essayez de penser que si on laisse la voiture, si on a une courte distance à faire, c’est pas la peine de prendre la voiture.

Si l’on prend le bus, il suffit de descendre une station ou deux avant la destination. Ou bien marcher un peu avant de prendre le bus. Ce sont des petites choses, des petits détails qui ont beaucoup, beaucoup d’avantages. Et l’autre remarque c’est que, il n’est pas nécessaire de faire les 30 minutes ensemble. C’est-à-dire que des bouts de 5 minutes, 10 minutes accumulés pendant la journée, ont les mêmes effets bénéfiques. »

N’hésitez pas non plus à délaisser les ascenseurs au profit des escaliers. Pour Hamadi Benaziza, « Il est très gênant de voir des gens qui prennent l’ascenseur pour monter du 1er au 2ème étage, ou bien du rez-de-chaussée au 3ème étage. Alors qu’il suffit de peu d’effort pour prendre les escaliers. Faire deux fois par jour l’équivalent de 5 étages, c’est déjà quelque chose qui permet d’agir sur les valeurs bénéfiques pour le cœur. »

L’exercice physique est enfin très bon… pour la santé mentale. De nombreux travaux ont démontré ses bienfaits contre la dépression. Mais aussi contre le stress ou le sentiment d’isolement.

Un dernier point et non des moindres : le sport diminue la violence chez les jeunes. Il participe à la prévention du tabagisme et à la réduction des comportements à risques en général. Comme par exemple les rapports sexuels non protégés ou la consommation de drogues illicites. Mais si !

Bref l’exercice physique, lorsqu’il est pratiqué avec modération mais régulièrement, c’est tout bénéfice. Alors n’oubliez pas que pour votre santé, vous devez bou-ger !

Vous êtes journaliste ? Obtenez plus d'informations en vous abonnant sur notre site professionnel agence-destinationsante.com

© 1996-2017 Destination Santé SAS - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Destination Santé. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle: jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

L'actualité sur...

سرّ الصحة الجيّدة، إنها الرياضة!

[07 avril 2006 - 09h59]

سنوياً في العالم تصيب قلة الحركة مليوني ضحية! مليونا حالة وفاة بالأمراض العرقية القلبة والسكري او السمنة. ببساطة من النقص في الرياضة البدنية… إنّ قلّة الحركة هي موجة الأيام المعاصرة. وإذا لم يتخذ أي إجراء فسنرى مجتمعات القرن 21 على أبواب أوبئة مشابهة للعام ألف…

وإنّ الاختلاف الكبير هو بدلاً من الأمراض المعدية كالطاعون او الجُدريّ، فالوباء الذي يهدد تسيطر عليه الأمراض غير المعدية. أمراض الوفرة المرتبطة بطريقة حياتنا! من هنا اهمية طريقة حياة صحيّة.

طريقة حياة صحية؟ إنها رياضة بدنية معتدلة ومنتظمة. إنها بالفعل إحدى أفضل الطرق للمحافظة على صحة جيدة. فهي تحسّن الدورة الدموية وتحمي الأوعية وتخفّض الضغط الشرياني وتحافظ على النفس. وهي ضرورية لتجنّب الأمراض القلبية العرقية وطبعاً ارتفاع الضغط الشرياني.

عبر حرمانه من التمارين، يخسر القلب، ككل عضل، قدرته على الانقباض ويرسل كمية اقلّ من الدم إلى الجسم ومن الأكسجين إلى العضلات والأعضاء. وعليه ان يعوّض هذا الانخفاض عبر زيادة نمط انقباضاته. والنتيجة: يتعب بسرعة أكبر. إلى حدّ أنّ غياب التمارين الرياضية تضاعف بنسبة ثلاث مرات أكثر الوفيات بسبب الأمراض القلبية الوعائية!

بحسب منظمة الصحة العالمية، يجب ان نكرّس 30 دقيقة على الأقلّ يومياً للمارسة للمحافظة على صحتنا. 30 دقيقة، يمكن لكل واحد الحصول عليها… حتى للذين لا يحبون الرياضة.

بالفعل، نعني بالنشاط الجسدي كل حركة تؤدي إلى خسارة الطاقة أي حرق الوحدات الحرارية. التحرّك بكل بساطة! أمشوا بخطى سريعة، أرقصوا قوموا بتنظيف المنزل او حتى اصعدوا السلالم، إنها ممارسة رياضة بدنية…

إنّ التعريف واسع النطاق ولكن على السلّم العالمي، بين 60 و85% من الراشدين لا يتحرّكون بشكل كافٍ للمحافظة على صحتهم! وإنّ البلدان النامية ليست وحدها المعنية…

بالنسبة إلى (حمادي بن عزيزه)، المسؤول عن الرياضة البدنية في قسم الأمراض غير المعدية والترويج للصحة في منظمة الصحة العالمية،

« إنها ظاهرة عالمية في آنٍ على مستوى البلدان النامية وفي طور النموّ. في البلدان النامية، يتمّ الشعور بشكل أقلّ بقلّة الحركة لأنهم يعتقدون بأنّ الناس تتحرّك كثيراً، الأمر الدقيق في الريف. ولكن في معظم الحالات بخاصة في المناطق المدينية، هنالك تطوّر لظاهرة قلة حركة جديدة مسؤولة عن الظواهر نفسها التي شوهدت في البلدان النامية. وفي البلدان في طور النموّ، غالباً ما تُستخدم السيارة او وسيلة نقل أخرى تمنع من المشي بشكا كافٍ. »

وإنّ المدن الكبرى في هذه البلدان تتأثر بشكل أكبر. كما في ساو باولو في البرازيل حيث يعاني 70% من السكان من عدم الحركة بسبب اللجوء إلى السيارة او الباص ولكن أيضاً لأسباب حيث تظهر ممارسة نشاط رياضي معقدة جداً!

زحمة سير خانقة، نقص في النواحي الخضراء والأرصفة وهيكليات مخصصة للرياضة… إنها أسباب عديدة من دون ان ننسى نوعية الهواء. وقد شدّد على ذلك دراسة نشرت في كانون الأول 2001 في مجلة التصوير الشعاعي الأميركية.

فقد أظهرت المفعول المدمّر للتلوّث المديني على رئتي الأطفال لحدّ أن يطلبوا من الأولاد البقاء في منازلهم بعد المدرسة… بدلاً من اللعب بالكرة على الطريق! على عكس نصائح حمادي بن عزيزه. إذ لديه أسباب أخرى.

« في المناطق المدينية حيث لا وجود لتسهيلات لممارسة الرياضة او نشاط جسدي، تمنع مشاكل عدم الأمان الناس والشبان من المغادرة وحدهم والبقاء لوقت طويل في الخارج. إنها ظاهرة لا تعتمد على الأشخاص وحدهم لأنهم إن أرادوا ممارسة الرياضة او نشاط جسدي وإذا لم يجدوا المنشآت والتسهيلات يخشون عدم ممارستها بانتظام! »

إنّ الولد الذي لا يمارس الرياضة لديه كافة الفرص لأن يصبح راشداً خمولاً مع كافة مشاكله: كولسترول، ارتفاع الضغط الشرياني والسكري… لذلك نجد خمول أولادنا مثيراً للقلق. في معظم البلدان، يتبع سلّم الوقت الذي نقضيه امام التلفاز او الحاسوب تماماً تقدّم سلّم زيادة الوزن او السمنة!

وهو غير راضين عن قلة حركتهم، يلقمشون السكاكر والحلويات وهو جالسين على الكنبة لأنّ الخمول يترافق مع عادات غذائية سيّئة. في معظم الحالات يؤدي إلى زيادة الوزن ومن ثمّ إلى السمنة.

لذلك، خلال 20 سنة، تضاعف عدد الأولاد السمينين في بلدٍ مثل فرنسا مثلاً. وهي نزعة لا يبدو انها ستنعكس نظراً لأسلوب العيش الخموليّ لأولادنا. ومن يقول خمولاً خلال الطفولة، غالباً ما يقول سمنة في سنّ الرشد. بحسب المعهد الوطني الفرنسي للصحة والبحوث الطبية، إذا ظهرت السمنة قبل المراهقة، يبقى خطر بقائها في سنّ الرشد بنسبة 20 إلى 50% ويمكن ان يرتفع الخطر نفسه لغاية 70% عندما تظهر السمنة بعد المراهقة.

ويشدد (حمادي بن عزيزه) على نقطة مهمة أخرى. تبدو المدرسة اليوم قلقة أكثر على النشاطات الفكرية لأولادنا الأعزاء من نشاطهم الجسدي. إذاً من صحتهم…

« إنها ظاهرة مقلقة فنحن نلاحظ تقلّص ساعات التربية البدنية في المدرسة على المستوى العالمي. يجب تشجيع كلّ طفلٍ وحمله على ممارسة ولو ساعةٍ من النشاط البدني يومياً في المدرسة ام خارجها. وإذا جمعنا نشاط كلّ ولد يومياً، يمكننا ان نصل على الأرجح إلى نصف ساعة التي تبقى غير كافية للشبان. وبشكل خاص يمكن القضاء على المفعول إذا جلس لمدة اربع ساعات امام التلفاز بعد 10 او 15 دقيقة من المجهود. »

ونتيجة لذلك، ولكي يكون النشاط مفيداً يجب أن يتأقلم مع أسلوب العيش الصحي. يجب ان يترافق قبل كلّ شيء مع غذاء متوازن واستهلاك معتدل جداً للكحول وامتناع عن التدخين. كما يشدّد حمادي بن عزيزه.

« يتماشى النشاط الرياضي مع غذاء جيّد. نتيجة لذلك، إذا مارسنا بعض الرياضات البدنية ومن جهة أخرى نطبّق عادة غذائية سيّئة، سيتلاشى عندها مفعول الرياضة البدنية. وبالطبع إذا كنا ندخّن فما نكسبه بالرياضة البدنية ندمّره بالتدخين.  »

إنّ مجموع التغذية الجيّدة والخمول والتدخين يعتبر سبب 80% من الموت المبكر بالأمراض القلبية. وبالمجموع، يمكن تجنّب حالة سرطان من ثلاث بفضل تغذية صحية والمحافظة على وزن عادي وحركة بدنية دنيا.

في بلدان كالصين وفنلندا والولايات المتحدة، ظهر أنّ تغيير أسلوب العيش حتى ولو كان محدوداً، كافٍ لتجنّب 60% من حالات السكري من الفئة الثانية. وهو مرض مرتبط بشكل وثيق بتغذية غير متوازنة.

إنّ الرياضة البدنية إذاً هي أساس الوقاية ولكن أيضاً علاج لبعض الأمراض. تخفف الرياضة البدنية مفاعيل الشيخوخة وظهور ترقق العظام التي تتربّص لامرأة من أصل ثلاث نساءٍ بعد سنّ 50!

لأنّ الممارسة المنتظمة للرياضة تؤخّر خسارة الكتلة العظمية التي تبدأ في سنّ 50 عند الرجل و… 30 عند المرأة لتتسارع بشكل كبير خلال فترة الإياس.

لدى الرجال، تسمح المحافظة على مستوى حركة جيّد بتجنّب… الوقوع. وفقاً (لجون كامبل)، وهو بروفسور الشياخة طبية في نيو زيلندا، فإنّ ترددها يمكن خفضه بنسبة 46% لدى الذين تعدّوا سنّ 75.

عامةً، لا يمكن للمسنّين إلاّ ان يستفيدوا من حركة جيّدة. زيادة القوة العضلية وحسّ التوازن، وحريّة أكبر في الحركة بفضل مفاصل بحالة جيّدة وتنسيق حركي أفضل. من دون ذكر المفاعيل الجيّدة الأخرى، بخاصة على الضغط الشرياني والكولسترول والوزن…

المشي على القدمين، والركوب على الدراجة والسباحة، والرياضة والرقص وحتى الأعمال المنزلية تشكّل نشاطات بسيطة التطبيق. وهي نافعة جداً.

مهما بلغ عمركم وحالتكم الجسدية، لا تنسوا أنّ تنسيق الجسم ليس له علاقة بمسابقة رياضية. يجب ان تمارس وفقاً لقدرات كلّ فردٍ.

ممارسة معتدلة ولكن منتظمة تُفَضَّلُ على تمرين مكثّف ولكن غير منتظم. إذا كنتم لم تمارسوا الرياضة أبداً او تستعيدون رياضةً ما، استشيروا طبيبكم أولاً. سيتأكد من وضعكم الجسدي ووفقاً لملاحظاته، سيشير عليكم بنوع الرياضة ومستوى التمرين الملائمين لحالتكم.

إذا لم تقرروا معاودة الرياضة او ممارستها إليكم كيف تكيّفون النصف ساعة من الرياضة اليومية التي يحتاجها الجسم في وقتكم. في بادئ الأمر، احفظوا الرسالة الأساسية.

« يجب البدء باكراً. ولكنّ الأوان لم يفت للبدء. حتى ولو كان الشخص لم يمارس أبداً رياضة جسدية ما، فبعد شهرين او ثلاثة شهور من التمارين كالمشي، تبدأ المفاعيل الجيّدة بالظهور في المفاصل والقلب والتنفّس والكتلة العظمية وحتى في الكتلة العضليّة.  »

مثلاً، يمكنكم البدء بالمشي اليومي والمنتظم خلال 20/30 دقيقة يومياً. ابدأوا بخمس دقائق وزيدوا بضع دقائق بانتظام يومياً حتى تصلوا بحد أدنى إلى 30 دقيقة. يجب ان نكون واقعيين، لا يمكن للأفراد ان يتخلّوا عن السيارة بين ليلة وضحاها ولكن حاولوا التفكير أنّه اذا تركتم السيارة وكان لديكم مسافة صغيرة تجتازونها فلا داعي من ركوب السيارة.

وإذا صعدنا في الباص، يكفي ان نترجّل قبل محطة او اثنين من هدفنا. او تمشوا قليلاً قبل الصعود في الباص. إنها أمور صغيرة لديها مزايا كبيرة جداً. والملاحظة الأخرى هي انه ليس من الضروري اجراء 30 دقيقة معاً، فالخمس دقائق او 10 دقائق التي تكدّسونها خلال النهار لديها المفاعيل الجيّدة نفسها.

لا تترددوا أيضاً على التخلّي عن المصعد مقابل السلالم. هذا وفقاً (لحمادي بن عزيزه).

« من المزعج رؤية أشخاص يصعدون في المصعد إلى الطابق الأول او الثاني او حتى من الطابق الأرضي إلى الثالث. يكفي فقط مجهود قليل للصعود على السلالم. إنّ الصعود مرتين في اليوم بما يعادل 5 طوابق امر مهم ويملك تأثيراً جيّداً على القلب. »

إنّ الممارسة الرياضية جيّدة جداً… على الصحة العقلية. فقد أظهر العديد من الأعمال مزاياها ضدّ الانحطاط. ولكن أيضاً ضدّ الارهاق او الشعور بالوحدة.

نقطة أخيرة: تخفف الرياضة العنف لدى الشبان فهي تساهم بتجنّب التدخين وتخفيض السلوك المشكوك بأمره عامةً. كالعلاقات الجنسية غير المحميّة او تعاطي المخدرات غير المشروعة. نعم بالتأكيد!

باختصار، عندما تمارس الرياضة باعتدال وانتظام فهي مليئة بالمزايا. لا تنسوا إذاً انّه عليكم التحرّك لصحتكم!

Vous êtes journaliste ? Obtenez plus d'informations en vous abonnant sur notre site professionnel agence-destinationsante.com

© 1996-2017 Destination Santé SAS - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Destination Santé. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle: jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Nos precedentes depeches

Nos precedents dossiers

  • Parents, mode d'emploi

    A chaque âge, les besoins de votre enfant évolue. Ainsi que les mesures de sécurité que vous devez mettre en oeuvre. Comment faciliter l'acquisition de la lecture? Comment l'aider dans son orientation scolaire? Ou encore quelle liberté lui accorder dans les aires de jeux? Les questions sont nom......

    En savoir plus
  • La rentrée en pleine santé!

    Allergies, poux, choix du sport ou des chaussures... Les thématiques de rentrée sont nombreuses et variées. Et elles concernent souvent la santé de votre enfant. Pour vous guider en cette période chargée, notre dossier fait le tour de ces questions.......

    En savoir plus
  • Les vacances d'été, le repos en toute sécurité

    Au bord de la mer, à la montagne ou encore dans un pays lointain, vos vacances estivales vont sûrement rimer avec soleil, baignades et randonnées. Pour tous les types de congés, les recommandations en matière de prudence sont les mêmes. Protection solaire impérative, hydratation et surveillan......

    En savoir plus
  • Canicule: sous le signe de la chaleur

    Depuis quelques années, les épisodes de canicule se répètent au cours du printemps et de l'été. Des périodes de plusieurs jours durant lesquelles les températures frôlent les 40°C la journée et ne descendent pas en-dessous de 20°C la nuit. Une véritable épreuve pour le corps humain. C'......

    En savoir plus
  • Ramadan, le jeûne en toute sécurité

    Cette année, le ramadan a commencé le vendredi 26 mai. Cette tradition de la religion musulmane correspond au neuvième mois du calendrier hégirien. Pendant tout le mois, les musulmans ayant l'âge requis doivent s'abstenir de manger, boire, fumer et entretenir de relations sexuelles de l'aube......

    En savoir plus
  • La grossesse, 9 mois pour la vie

    Lorsqu'elle est désirée, la grossesse est un moment de bonheur. Mais son déroulement n'est pas forcément une sinécure. Diabète gestationnel, risque d'hypertension artérielle, toxicité de nombreux médicaments... Les femmes enceintes souffrent de nombreux maux  spécifiques et doivent être ......

    En savoir plus
  • Election présidentielle : 5 candidats passent l’oral « santé »

    Ce mardi 21 février, cinq candidats en lice pour la présidentielle 2017 ont présenté leur stratégie en matière de santé dans le cadre d’un grand oral organisé par la Mutualité française. De la généralisation du tiers payant à la lutte contre les déserts médicaux en passant par le d......

    En savoir plus
  • Tout savoir sur la sexualité

    Amour, désir, plaisir, sensualité... La sexualité peut souvent être (et c'est heureux!) une source d'épanouissement. Mais elle est également parfois associée à des troubles - de la libido notamment -, et à un mécontentement individuel et/ou du couple. Alors, notre dossier fait le tour de c......

    En savoir plus
  • Les résolutions santé pour 2017

    Une nouvelle année commence. L'équipe de Destination Santé vous la souhaite excellente. Mais surtout, en très bonne santé! Pour vous aider à conserver la forme physique et morale, voici quelques articles de conseils. A vous de les appliquer!......

    En savoir plus
  • Des fêtes de fin d'année réussies!

    Les cadeaux du Père-Noël, la bûche au chocolat et les réveillons en famille ou entre amis. Les fêtes de fin d'année sont synonymes de bonheur, de plaisir et de convivialité. Toutefois, elles induisent quelques risques, souvent bénins mais parfois plus graves. Alors, comment s'amuser sans exa......

    En savoir plus
  • Le don d'organes pour sauver des vies

    En 10 ans, le nombre de patients en besoin d’une greffe a doublé en France. Aujourd’hui, 21 464 d'entre eux restent en attente. Pour sauver des vies, il est possible de faire don d'un ou plusieurs organes. Seuls les reins et les lobes pulmonaires et hépatiques peuvent l'être de son vivant. ......

    En savoir plus
  • L'automne, une saison pour se préparer à l'hiver

    L'automne est la belle saison pour les châtaignes, les champignons et les couleurs. Mais aussi pour les acariens - et donc les allergies - ainsi que les microbes qui profitent de la baisse (modérée cette année) des températures. De plus, l'automne est aussi le moment de réviser vos installatio......

    En savoir plus
  • Contre le cancer, recherche et prévention

    Du sein, de la prostate, de la peau ou encore du pancréas. Le cancer affecte tous les organes et peut encore aujourd'hui être mortel. Malgré les avancées médicales, la maladie continue de faire des ravages. La recherche est, avec la prévention, un des piliers de la lutte contre tous les cancer......

    En savoir plus
  • La rentrée, du bon pied

    Comme chaque année, septembre rime avec rentrée scolaire. Quel que soit son âge, cette période peut être difficile et stressante. Pour que, matériellement et psychologiquement, votre petit débute cette année dans les meilleures conditions, suivez nos conseils pratiques. En matière d'équipe......

    En savoir plus
  • Sous le soleil exactement

    L'été pointe enfin le bout de son nez avec les rayons du soleil et des températures en hausse. Comment profiter de la belle saison et des congés sans mettre votre santé en danger? Découvrez tous nos conseils dans ce dossier aux couleurs de l'été! Protection solaire, équipement, cosmétique,......

    En savoir plus
  • Prématurité : prendre soin des bébés fragiles

    Toute naissance survenant avant 37 semaines d’aménorrhée, soit 35 semaines de grossesse est considérée comme prématurée. L'enfant n'est pas toujours prêt à venir au monde et nécessite un soutien physique et aussi psychologique pour survivre. Souvent spontanée, elle peut aussi être indui......

    En savoir plus
  • Une nouvelle saison d'allergies...

    Comme chaque année, à l'arrivée du printemps, et parfois un peu plus tôt, pollens et graminées reviennent. Avec eux, les allergies respiratoires et de contact réapparaissent. Ceux qui en souffrent savent qu'il est difficile de vivre avec ce handicap. Des solutions existent, parmi lesquelles la......

    En savoir plus
  • Pour les sports d'hiver, préparation physique et conseils pratiques

    Vous avez prévu quelques jours à la montagne ? Quelle excellente idée! D'autant que la neige a enfin décidé de tomber sur les sommets. Pour réduire le risque d'accident et de blessure, pensez à vous préparer physiquement avant de dévaler les premières pistes. Même si vous êtes bon skieur......

    En savoir plus
  • Des fêtes de fin d'année pour petits et grands!

    Chaque année, le mois de décembre est synonyme de fêtes. Noël traditionnellement passé en famille, le réveillon du Nouvel An souvent célébré entre amis. La fête commence parfois dès le début du dernier mois de l'année pour les petits qui ouvrent chaque jour une case de leur calendrier d......

    En savoir plus
  • Canicule: comment supporter les grandes chaleurs

    Avec des températures dépassant parfois 35°C, les épisodes de chaleur voire de canicule induisent des risques pour la santé. Coup de chaleur, insolation, déshydratation... Afin d'éviter de subir ces désagrément qui peuvent être graves, voire fatals pour les plus fragiles, respectez quelque......

    En savoir plus
  • Ebola, une épidémie "incontrôlable"?

    Une flambée de fièvre hémorragique Ebola est apparue en mars 2014 en Guinée-Conakry. Depuis, ce virus n'a cessé de s'étendre pour faire de nouvelles victimes dans les pays limitrophe, le Libéria et la Sierra Leone. Retrouvez ci-dessous nos articles relatifs à cette épidémie. ......

    En savoir plus