Des chercheurs allemands ont testé -avec succès semble-t-il- l’efficacité d’une crème à base de cannabis contre les réactions allergiques cutanées. Mais il faudra être patient : leurs résultats ne concernent encore que la souris, et il va falloir attendre des essais chez l’homme…

Loin de se prononcer sur un éventuel intérêt thérapeutique des cannabinoïdes dans ce domaine, le Dr Roman Rukwied de l’Université d’Heidelberg, met d’emblée les points sur les « i ». « Il n’est pas question de se dire : Oh, j’ai une allergie au nickel ? Je vais fumer de la marijuana et elle va passer. Ce n’est vraiment pas le cas. »

Et pour cause ! Car c’est bel et bien une crème que Rukwied et ses collègues ont testé sur des souris exposées à différents allergènes. Ils suggèrent néanmoins que les cannabinoïdes pourraient diminuer la réponse de l’organisme à une substance allergisante. Selon eux, « ils altèreraient l’expression des chemokines », dont le rôle dans les processus inflammatoires et notamment allergiques est connu. Des essais chez l’homme sont à venir. Ils permettront d’en savoir davantage.

Partager cet article