Email frauduleux : « Vous avez un cancer »

[25 mars 2014 - 14h48] [mis à jour le 25 mars 2014 à 14h51]

Vent de panique dans les boîtes de messagerie ! Des citoyens britanniques ont récemment reçu un email provenant – semble-t-il – du très officiel National Institute for Health and Care Excellence (NICE). Lequel leur annonçait qu’ils étaient… atteints d’un cancer ! Il s’agit évidemment d’une fraude. Cette campagne de phishing (hameçonnage en français) vise ni plus ni moins à dérober argent et identité aux internautes. La France n’est pas épargnée.

Très régulièrement, vous recevez dans votre boîte à lettre électronique des messages personnalisés vous incitant à cliquer sur un lien. Souvent, ces emails semblent provenir d’expéditeurs officiels comme une banque, un fournisseur d’électricité ou encore… l’Assurance-maladie. Au moindre doute, ne cliquez pas sur les liens et n’entrez pas de données personnelles (identifiants, mots de passe…).

Au Royaume-Uni, le NICE met  en garde ses assurés – lesquels peuvent aussi être basés à l’étranger – contre ce type de  messages. Récemment de nombreux Britanniques ont reçu un courrier électronique intitulé: ‘important résultat d’analyse sanguine’. Une véritable incitation à l’ouvrir, ce qu’ont fait d’ailleurs de nombreux destinataires… A l’intérieur, ils découvrent qu’ils sont atteints… d’un cancer ! Ni plus ni moins.

Le NICE « recommande à ceux qui l’auraient reçu, de l’effacer sans l’ouvrir et de ne cliquer sur aucun lien. » L’organisme britannique rappelle d’ailleurs qu’« il ne réalise aucune analyse sanguine, ne collecte et ne conserve aucune donnée personnelle de santé ». En collaboration avec la police, il enquête actuellement sur l’origine de ces emails.

Mêmes escroqueries en France

Les Britanniques ne sont pas les seules victimes de ce type de fraude. En France, l’Assurance-maladie met régulièrement « en garde les assurés sociaux contre l’envoi d’emails frauduleux les invitant à se connecter au site ameli.fr ». En effet, « ces courriels se présentent comme provenant de l’Assurance-maladie et utilisent son logo. »

Le lien proposé dans ces messages renvoie en réalité sur un portail frauduleux – ressemblant beaucoup à ameli.fr – dans le but d’obtenir des informations bancaires ou des justificatifs d’identité et de domicile. L’Assurance-maladie recommande de ne répondre « en aucun cas ».

« [Cette] technique d’escroquerie en ligne [est] intitulée hameçonnage ou phishing. Elle est utilisée dans le but d’obtenir des informations confidentielles puis de s’en servir », ajoute-t-elle. Pour en savoir plus, consultez le portail de la sécurité informatique, mise en place par le gouvernement.

Partager cet article