En concert, les bienfaits des bouchons d’oreille

[24 juillet 2013 - 16h13] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Vous assistez à un concert ? Portez des bouchons auditifs, portant le marquage CE. ©Phovoir

L’été, c’est la période des festivals de musique. Les mélomanes doivent veiller à ne pas entamer leur capital auditif. Pour cela, de nombreuses associations distribuent gratuitement des bouchons d’oreille. Ces derniers s’avèrent particulièrement utiles pour prévenir un éventuel traumatisme sonore.

Le seuil de nocivité est fixé entre 85-90 dB. Les conséquences pour l’audition, en sont variables : il peut en résulter une baisse – temporaire ou définitive – de l’audition, des acouphènes ou une hyperacousie. Or lors d’un concert quand on se trouve près de la « sono » et même quand on en est assez loin, le niveau sonore dépasse souvent 105 décibels (dB).

Dans les cas les plus graves, les conséquences peuvent être irréversibles. Les spécialistes parlent alors de traumatisme sonore aigu, ou TSA. Et cela n’a rien d’exceptionnel, car quelques minutes d’exposition à 110 dB suffisent à le provoquer.

Lors d’un concert, la prévention passe donc principalement par le port de bouchons protecteurs. Ils permettent en effet de réduire le niveau d’exposition, de préserver son système auditif et par conséquent, d’éviter son vieillissement prématuré… et irrémédiable.

Ecrit par : Florence Grassin – Edité par : Marc Gombeaud

Partager cet article