En mai, roulez sécurité

[07 mai 2013 - 11h04] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h56]

Vous serez nombreux sur les routes ce week-end, soyez prudents ©Phovoir

Les ponts du mois de mai sont là. Pour tous ceux qui vont profiter de ces week-ends à rallonge, l’Association Prévention routière propose sur son site des fiches conseils pour un trajet en toute sécurité.  Suivez le guide, à vitesse modérée naturellement…

Les responsables de l’association rappellent trois points importants : « un conducteur en pleine forme, une voiture en bon état et un voyage bien préparé sont les clefs d’un trajet en toute sécurité. » Les points à vérifier sur leur véhicule, la préparation de l’itinéraire, les règles essentielles à respecter sur la route… L’association met à disposition des automobilistes tous ces conseils dans sa fiche spéciale « départs en vacances ».

Soyez bien reposé avant de prendre le volant, c’est essentiel. Les jours précédant le départ, ne changez pas vos habitudes. Toute privation de sommeil, même minime, augmente le risque de somnolence au volant. Avant de mettre le contact, vérifiez votre position de conduite en veillant notamment, à la bonne inclinaison du dossier. Une assise confortable atténue en effet la fatigue au niveau du dos et des épaules. Surtout, partez bien reposé et bien éveillé pour écarter tout risque de somnolence au volant. Sur autoroute, celle-ci est en effet responsable d’un accident sur trois.

Imposez-vous ensuite, un arrêt de 10 à 20 minutes toutes les deux heures de conduite. C’est primordial. Après deux heures de conduite le temps moyen de réaction passe de 1 seconde à l’état reposé à… 2 secondes. La pause est donc une bonne occasion de se détendre et d’évacuer le stress lié à la route. Alors marchez et étirez-vous. Et surtout, ne présumez pas de vos forces : une raideur dans la nuque, des bâillements, une lourdeur des paupières et des picotements dans les yeux sont des signes avant-coureur de somnolence. Pour en savoir plus : www.pausez-vous.fr

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : Marc Gombeaud

Partager cet article