Du 12 au 16 mars se tiendra la Semaine mondiale de la prévention du glaucome. En France, une grande campagne de sensibilisation du grand public sillonnera les routes. Objectif, faciliter le dépistage de cette maladie qui s’installe sans prévenir !

L’Union nationale des aveugles et des déficients visuels (UNADEV) se mobilise à l’occasion de la Semaine mondiale de la prévention du glaucome. Du 12 au 16 mars, le bus du glaucome proposera des dépistages gratuits mais également des informations à destination du grand public Place de la République, à Paris. Cette année, l’art sera à l’honneur. Des artistes déficients visuels et aveugles pourront exposer leurs œuvres tout au long de la semaine.

Après Paris, les prochaines villes et dates programmées dans le cadre de cette tournée seront :

– Grenoble du 27 mars au 29 mars ;
– Lyon du 10 avril au 12 avril ;
– Clermont-Ferrand du 24 au 26 avril ;
– Perpignan du 15 mai au 17 mai ;
– Chinon, Loche et Tours, les 29, 30 et 31 mai ;
– Et enfin Bordeaux du 4 au 6 juin.

Une des principales de causes de cécité

Pour rappel, le dépistage du glaucome s’adresse aux personnes de plus de 40 ans. Mais également à celles souffrant d’une myopie, d’une hypertension artérielle, d’un diabète, d’une apnée du sommeil, d’une hyperthyroïdie ou ayant pris de façon prolongée des corticoïdes.

A noter : Le glaucome est une maladie oculaire qui touche principalement les plus de 45 ans. C’est l’une des principales causes de cécité dans les pays développés. « La maladie est due à une montée de la pression oculaire entrainant une atteinte du nerf optique et du champ visuel », explique la Société française du glaucome.

Partager cet article