Enceinte ? Pensez à prendre rendez-vous… chez le dentiste

[12 mars 2014 - 11h30] [mis à jour le 12 mars 2014 à 11h31]

En France, seule une femme sur quatre consulte un dentiste pendant sa grossesse. Attention ! Sous l’influence des hormones, les gencives deviennent plus sensibles. Et sont le siège d’infections. Une hygiène bucco-dentaire défaillante peut alors provoquer d’importantes inflammations. Pour limiter ce risque, direction le cabinet de dentiste.

« Sur 53% des femmes enceintes reconnaissant l’utilité d’un suivi bucco-dentaire, seules la moitié se rendent réellement chez le dentiste », pointent les auteurs d’une étude française menée en 2011, auprès de gynécologues, obstétriciens et sages-femmes des CHU de Nantes et du Mans.

Manque de suivi

Et l’enjeu n’est pas des moindres : des visites régulières chez le dentiste sont indispensables pour prévenir les maladies parodontales chez la femme enceinte. Ces inflammations des gencives atteignent les racines dentaires de la future mère. Et pourraient ralentir la croissance du fœtus in utero, et donc augmenter le risque d’accouchement prématuré.

Comment prévenir

En France, les maladies parodontales touchent 20% à 50% de la population adulte. Elles concernent davantage les fumeurs et les gros buveurs d’alcool. Mais aussi les patients souffrant de maladies du métabolisme comme le diabète. Un stress important peut aussi déclencher ces inflammations de gencives, provoquant dans un cas sur deux le déchaussement des dents. Rappelons que le dépistage des maladies parodontales est aujourd’hui remboursé par l’Assurance-maladie à partir du 4e mois de grossesse.

Partager cet article

Aller à la barre d’outils