Endométriose : une semaine pour en savoir plus

[06 mars 2017 - 15h48] [mis à jour le 06 mars 2017 à 15h49]

La semaine de prévention et d’information de l’endométriose se déroule du 6 au 12 mars. Comme chaque année depuis 2005, plusieurs associations européennes organisent des événements pour informer le grand public sur cette affection. En France, EndoFrance se mobilise.

La 13e semaine de prévention et d’information sur l’endométriose sera cette année encore l’occasion de tables rondes, de conférences et d’ateliers pratiques organisés sur tout le territoire par l’association EndoFrance. Objectif, éveiller les consciences et sensibiliser à cette maladie chronique qui touche 1 femme sur 10, en âge de procréer.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Dans cette maladie, des cellules de l’endomètre – le tissu qui tapisse l’utérus – migrent à l’extérieur de l’utérus via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe alors provoque des lésions, des adhérences et des kystes ovariens dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

Aujourd’hui, l’endométriose est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. La douleur occasionnée par les règles est souvent intense chez ces patientes, ayant un impact lourd sur la qualité de vie.

Renseignez-vous !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la liste des événements organisés partout en France à l’occasion de la semaine dédiée. Si vous êtes personnellement concernée, vous pouvez également entrer en contact avec les représentantes régionales de l’association. Elles vous orienteront vers les spécialistes qui pourront vous aider efficacement en fonction de votre parcours.

Partager cet article