Érythème fessier : prenez soin du derrière de Bébé

[26 mai 2014 - 10h26] [mis à jour le 27 mai 2014 à 10h28]

Votre bébé a les fesses rouges ? Aussi appelé « dermite du siège », l’érythème fessier est fréquent chez le nourrisson de 6 mois à 1an. Mais si banal soit-il, il peut rapidement se montrer impressionnant pour de jeunes parents inexpérimentés. Voici donc quelques conseils… qui se résument bien souvent à une meilleure hygiène !

L’érythème fessier du nourrisson se manifeste sur la région recouverte par les couches. Plusieurs facteurs peuvent le provoquer :

  • La chaleur, l’humidité et l’ammoniaque des urines, l’hyper-acidité des selles et les frottements de la couche fragilisent l’épiderme de votre bébé ;
  • La macération à l’intérieur des couches ;
  • Les lingettes imprégnées de lotion, les composants de certaines couches (cellulose, caoutchouc), la lessive et les produits de toilette peuvent irriter les peaux les plus sensibles ;
  • Le manque ou un excès d’hygiène locale peut accentuer et accélérer l’érythème fessier.

Mais rassurez-vous, la plupart du temps, cette irritation est sans danger. Elle disparaîtra d’elle-même… à condition de respecter certaines règles. Si votre bambin présente des rougeurs au niveau des fesses :

  • Lavez-vous soigneusement les mains, avant et après le change (même s’il n’est pas utile d’attendre l’érythème pour suivre ce conseil) ;
  • Autant que possible, laissez les fesses de votre bébé à l’air ;
  • Changez-le fréquemment et ne serrez pas trop sa couche ;
  • Si les rougeurs persistent, essayez une autre marque de couches ;
  • Lorsque vous lui avez fait prendre son bain, séchez le en tapotant et non en frottant. Et surtout n’oubliez pas de sécher les plis ;
  • Pour une petite fille, nettoyez d’avant en arrière afin d’éviter de ramener des matières fécales sur la région génito-urinaire ;
  • Utilisez un savon surgras une fois par jour pour la toilette ;
  • Enfin, badigeonnez son petit derrière d’une solution à l’éosine. Mettez ensuite une bonne couche de pommade dite « pâte à eau ».

Et pour éviter que l’érythème fessier ne récidive, veillez à conserver ces bonnes habitudes d’hygiène. Au moindre doute, demandez conseil à votre médecin traitant. Peut-être jugera –t-il utile de prescrire une pommade dédiée.

Partager cet article