Faire un enfant pour sauver son couple ?

[08 juin 2017 - 15h43] [mis à jour le 08 juin 2017 à 15h52]

Quand une relation est à bout de souffle, on est parfois prêt à tout pour éviter la rupture, jusqu’à faire un bébé. Synonyme de renouveau, ce projet de vie peut paraître séduisant. Malheureusement, il ne donne jamais rien de bon. Explications.

Une grossesse et une naissance sont des sources infinies d’émerveillement et de moments de tendresse pour un couple. Mais l’attente et l’arrivée d’un enfant sont aussi à l’origine de tensions. Même les couples les plus solides peuvent être momentanément fragilisés, le temps pour chacun de trouver ses nouvelles marques. La libido des deux partenaires est parfois malmenée, les conversations tournent essentiellement autour du nouveau-né, sans parler de la fatigue, omniprésente les premières semaines…

Dans la majorité des cas, tout rentre dans l’ordre. Il faut pour ça prendre soin de bien communiquer et de s’accorder des parenthèses à deux, ne serait-ce que le temps d’un petit-déjeuner. Mais quand le dialogue, la tendresse et la sexualité ont déjà déserté un couple, il est illusoire de penser qu’un bébé pourra tout réparer. Son arrivée ne pourra qu’envenimer la situation. Et quel poids sur ses petites épaules !

Le précieux regard d’un thérapeute

Avoir songé à cette possibilité montre cependant à quel point l’on tient à son couple et l’on redoute une possible séparation. Il peut alors être très utile de consulter un thérapeute conjugal. En portant un regard neutre et bienveillant sur la situation, ce dernier peut aider à repartir sur de nouvelles bases. Ou, quand il n’y a vraiment plus d’amour, à se quitter sans trop se malmener.

Partager cet article