Ferons-nous encore l’amour en 2030 ?

[12 avril 2019 - 14h48]

Selon un statisticien britannique, la fréquence des relations sexuelles ne cesse de diminuer. Et si la courbe descendante continue son chemin, nous ne ferons plus l’amour d’ici 2030. En cause ?

L’hyperconnexion de notre société !

2030 annonce-t-elle la fin du monde ? Dans la mesure où, selon un statisticien de Cambridge, nous n’aurons plus de relations sexuelles d’ici 10 ans ! CQFD.

Plus sérieusement, le Pr David Spiegelhalter note un réel changement dans la fréquence des rapports. Il a ainsi observé qu’en 1990, les couples âgés de 18 à 64 ans faisaient l’amour en moyenne 5 fois par mois. Puis 4 fois dans les années 2000. Et seulement 3 fois aujourd’hui.

Ce qui représente tout de même une baisse de 40% en presque 30 ans ! « Même si c’est peu probable, si cette tendance se maintient, fini le sexe d’ici 2030 », explique-t-il dans une interview accordée au Telegraph.

La faute aux séries

Selon Spiegelhalter, les smartphones et les chaînes télé comme Netflix ont été créés pour permettre aux gens de ne jamais s’ennuyer. Résultat, entre les réseaux sociaux et la dernière saison de Game of thrones, non seulement on ne s’ennuie plus, mais on se touche de moins en moins. En effet, être connecté, c’est vouloir être partout, tout le temps, tout de suite. « Partout », mais pas dans les bras de son compagnon en somme. Peut-être est-il temps de lâcher les écrans ?

Partager cet article