Fruits et légumes, pas toujours bons pour la santé ?

[27 septembre 2018 - 12h13] [mis à jour le 27 septembre 2018 à 12h14]

Manger 5 fruits et légumes par jour est bénéfique pour notre santé. C’est le message martelé par les autorités sanitaires depuis des années. Et corroboré par une large littérature scientifique. Mais qu’en est-il si ces aliments sont contaminés par des pesticides ? C’est la question que soulèvent les essais menés par l’association 60 millions de consommateurs sur une centaine de produits.

Framboises, tomates, haricots verts, petits pois…  Sur les 134 produits – frais, surgelés ou en conserves – analysés par l’association 60 millions de consommateurs plus de la moitié ne présentaient aucun résidu de pesticides.

Le bio, c’est plus sûr

Parmi les 600 molécules pesticides recherchées toutefois, certaines sont inquiétantes. Par exemple le carbendazime, fongicide pourtant interdit, a été retrouvé dans 14 produits, en particulier les haricots verts et les petits pois. Les produits surgelés étant les plus contaminés.

Les framboises font partie des fruits les plus concernés. Tandis que les ananas, les tomates et les champignons de Paris sont plutôt épargnés. « La grande majorité des références sont à zéro résidu », note 60 millions de consommateurs. Enfin, le bio se révèle le plus propre. « Quel que soit le fruit ou le légume, les versions bio sont bien moins polluées que les produis conventionnels. »

Partager cet article