Gastro-entérite : 4 régions dans le « rouge »

[26 décembre 2013 - 14h44] [mis à jour le 26 décembre 2013 à 14h45]

131227-carte-gastroLa saison 2013-2014 de la gastro-entérite est lancée. Le réseau des Médecins Sentinelles fait état d’une « activité forte » concernant les diarrhées aiguës. Au niveau national, le seuil épidémique n’a pas encore été franchi. Il a toutefois été dépassé dans 4 régions : PACA, Nord-Pas-de-Calais, Limousin et Aquitaine.

« La semaine dernière (du 16 au 22 décembre), le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 234 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (276 cas pour 100 000 habitants) », précisent les Médecins Sentinelles (INSERM/Université Pierre et Marie Curie).

Les incidences les plus élevées ont été observées en : Provence-Alpes-Côte-d’Azur (425 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (403), Limousin (384) et Aquitaine (308). Quant au taux estimé en Ile-de-France (260 pour 100 000), il est tout proche du seuil épidémique (voir carte ci-contre).

Epidémie la semaine prochaine ?

A noter que l’augmentation de l’activité est confirmée par un modèle de détection des épidémies reposant sur les données de ventes de médicaments. « La semaine dernière, trois des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d’alerte, correspondant à un niveau pré-épidémique », poursuit le Réseau Sentinelles.

Celui-ci conclut : « selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter la semaine prochaine et dépasser le seuil épidémique début janvier ».

Opération « lavage des mains »

Pour éviter la contagion, lavez-vous les mains plusieurs fois par jour. Ce sont elles en effet qui véhiculent le plus souvent les virus responsables de la gastro. Elles représentent donc le principal mode de transmission. N’oubliez jamais de vous laver les mains avec de l’eau et du savon après votre passage aux toilettes. Geste qui doit aussi être réalisé à plusieurs reprises au cours de la préparation du repas. A chaque fois en fait, que vous passez d’un aliment à l’autre. Mêmes précautions lorsqu’il faut s’occuper de Bébé : avant et après son change, avant et après ses repas.

Ecrit par David Picot – Edité par Vincent Roche

 

Partager cet article