Le glyphosate, cet herbicide commercialisé par Monsanto, a obtenu 5 ans de sursis. En effet, les Etats membres de l’Union européenne (UE), réunis au sein d’un comité d’appel, ont voté ce lundi pour une autorisation pour cinq ans supplémentaires.

Dans le détail, 18 pays ont voté en faveur de la prolongation de 5 ans du pesticide dans l’UE. Contre 9 oppositions et une abstention. Allant ainsi dans le sens de la proposition de la Commission européenne.

Le glyphosate a été classé «cancérogène probable» en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS à Lyon.

En France, il a déjà été retiré du marché depuis le début de l’année 2017 pour les collectivités. L’herbicide composant du célèbre Roundup devrait même être interdit aux particuliers au 1er janvier 2019. Il pourrait disparaître du marché français en 2022.

Partager cet article