C’est l’histoire d’un soldat américain revenu d’Afghanistan grièvement blessé au niveau des organes génitaux. Le 26 mars dernier, et pour la première fois au monde, des médecins ont réalisé avec succès une greffe simultanée de pénis et de scrotum.

Grièvement blessé après l’explosion d’un engin artisanal, un soldat américain a été pris en charge au sein de la Johns Hopkins University. Objectif : effectuer la première greffe totale de pénis et de scrotum au monde.

Pour ce faire, 9 chirurgiens plasticiens et deux chirurgiens urologues ont été nécessaires pour ce travail qui a duré 14 heures. Ils ont transplanté à partir d’un donneur décédé le pénis entier, le scrotum (sans testicules) et la paroi abdominale partielle.

6 mois avant de retrouver des sensations

Résultat, un succès. « Nous espérons que cette opération aidera le patient à retrouver des fonctions urinaires et sexuelles presque normales », explique le Pr WP Lee Lee de la Johns Hopkins University.

De son côté, lorsqu’il s’est réveillé, le patient s’est de nouveau senti « normal ».  Il devrait sortir cette semaine. Mais il faudra attendre « 6 mois avant qu’il puisse ressentir des sensations et obtenir une érection. »

A noter : les testicules du donneur n’ont pas été transplantés, de sorte que le patient ne sera pas capable d’éjaculer.

Partager cet article