Grippe saisonnière : la vaccination chez le pharmacien

[15 mai 2017 - 16h45] [mis à jour le 15 mai 2017 à 16h59]

Dès l’automne 2017, les pharmaciens volontaires de deux régions (Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine) pourront à titre expérimental vacciner les patients contre la grippe saisonnière. A condition de suivre une formation spécifique pour effectuer ce geste en toute sécurité. Publiée au Journal Officiel le 11 mai 2017, cette mesure pourrait à terme s’étendre à la France entière.

Dès la prochaine campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, les pharmaciens Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine qui le souhaitent pourront vacciner les patients. A ce jour, 4 000 professionnels ont fait savoir qu’ils souhaitaient participer à cette nouvelle mesure. Ainsi dès novembre 2017, l’immunisation contre le virus le plus répandu de l’hiver pourra se faire dans leur officine, pour une meilleure couverture auprès des personnes à risque.

Selon le décret publié le 11 mai 2017 au Journal Officiel, plusieurs conditions sont inhérentes à ce transfert de compétences mis en place à titre expérimental pour une durée de trois ans. Les pharmaciens volontaires devront adresser leur demande à l’Agence régionale de Santé. Ils seront aussi dans l’obligation d’attester du respect du cahier des charges fixés par le ministère en charge de la santé et par l’Assurance-maladie. Et de suivre une formation certifiée « respectant les critères pédagogiques » définis par ces mêmes acteurs.

Vers un élargissement de l’expérimentation

Suite à cette expérimentation, les professionnels du secteur passeront la vitesse supérieure pour généraliser cette pratique. « Ils prendront rapidement contact avec le nouveau gouvernement pour demander (…) l’élargissement du nombre des régions expérimentatrices, l’extension de la population cible ainsi que la possibilité de permettre à tous les pharmaciens de vacciner. » Rappelons par ailleurs que cette compétence élargie est validée par l’IGAS et le Comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination en 2016.

Partager cet article