Fréquent chez la femme enceinte, le déficit en vitamine B9 – qu’on appelle aussi l’acide folique – entraîne un risque réel d’hypotrophie fœtale voire d’accouchement prématuré. Voilà pourquoi les femmes enceintes se voient recommander une supplémentation en folates…

La carence en fer est tout aussi fréquente durant la grossesse. Mais elle est trop souvent négligée, avec pour conséquence le développement d’une anémie. Or si elle n’est pas prise en compte, cette carence comporte des dangers bien réels de faible poids de naissance pour l’enfant. Il peut même y avoir un risque vital, pour ce dernier comme pour sa mère. La recherche de l’anémie doit donc être systématique.

En cas de déficit en fer – ou a fortiori d’anémie -, le médecin en prescrira sous forme de sels en comprimés. Toutefois et sachant qu’il vaut mieux prévenir que guérir, il va recommander à toute femme enceinte une alimentation riche en fer. Et le plus souvent, la prise préventive de sels de fer en comprimés. Une solution simple et facile, c’est d’associer dans un même comprimé du fer et de l’acide folique. Il est ainsi possible de prévenir ou de traiter à la fois le déficit en fer et le déficit en vitamine B9.

Partager cet article