Harcèlement scolaire : aussi sur Internet

[03 novembre 2016 - 11h49] [mis à jour le 03 novembre 2016 à 11h50]

Le harcèlement scolaire concerne plus de 700 000 élèves en France. C’est pour lutter contre ce fléau que chaque premier jeudi de novembre est consacré à la Journée nationale pour dire « Non au harcèlement ». Cette année, la violence sur Internet en sera la thématique principale.

Le harcèlement scolaire se définit comme « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique au sein de l’établissement scolaire », rappelle le ministère de l’Education nationale. « Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. » Trois éléments la caractérisent : la violence, la répétitivité et l’isolement de l’élève qui en souffre.

La journée dédiée permet de rappeler que « la lutte contre le harcèlement repose sur la sensibilisation, la prévention, la formation des professionnels et la prise en charge des victimes, des témoins et des auteurs », poursuit le ministère.

Pour ce faire, le numéro vert 30 20  « Non au harcèlement », ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés), est animé par l’association École des parents et des Éducateurs (EPE) d’Île-de-France. « Cette plateforme d’écoute transmet, avec l’accord des appelants, les situations de harcèlement aux 300 référents harcèlement de l’Éducation nationale. »

En personne et derrière l’écran

« Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques comme par exemple l’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux) », souligne le ministère. « Les risques sont plus grands en fin d’école primaire et au collège. » Mais ce phénomène ne se cantonne pas à l’enceinte de l’établissement scolaire.

Avec le développement des outils numériques et un accès de plus en plus facile à Internet, le harcèlement se poursuit par le biais des réseaux sociaux ainsi que des messages téléphoniques. C’est pourquoi la journée est cette année dédiée à cet aspect spécifique.

En outre, le prix « Non au harcèlement » 2016-2017 permet aux élèves de 8 à 18 ans de prendre collectivement la parole pour s’exprimer sur le harcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo qui servira de support de communication pour le projet qu’ils souhaitent mener dans leur établissement. Ce projet permet aux élèves d’utiliser les outils numériques dans un sens positif. Pour en savoir plus et participer, cliquez ici.

Partager cet article