Heure d’hiver : quand la visibilité baisse, la vigilance augmente

[29 octobre 2018 - 10h06] [mis à jour le 29 octobre 2018 à 10h11]

Le passage à l’heure d’hiver est synonyme de réduction de visibilité. Et donc une augmentation du risque d’accidents. C’est pourquoi l’association Prévention routière appelle à la vigilance.

Avec le passage à l’heure d’hiver, la nuit tombe désormais plus tôt. Ajoutez à cela une météo pluvieuse et le brouillard et vous obtenez un cocktail augmentant le risque d’accidents. Prenant les devants, l’association Prévention routière a décidé de sensibiliser tous les usagers de la route. Son message : restez visible quand la luminosité diminue.

Si vous êtes automobiliste, assurez-vous du bon fonctionnement de votre éclairage. Faites le régler si besoin. Et vérifiez l’état de votre pare-brise et de vos essuie-glaces, éléments essentiels à une bonne visibilité.

Si votre truc c’est le vélo, prêtez régulièrement attention aux dispositifs d’éclairage. N’oubliez pas aussi que la visibilité passe par les vêtements : munissez-vous d’un gilet jaune et d’éléments réfléchissant.

Enfin, à pied aussi on doit être vu. Au moment du changement d’horaires, 1 accident sur 2 se produit entre 17 heures et 19 heures, lors de la sortie des classes ou des trajets après le travail. Adoptez là-encore des vêtements rétro-réfléchissantes. Et pour vos enfants, équipez leur cartable de bandes fluorescentes vendues dans le commerce.

Partager cet article