La couverture anti-tuberculeuse de la France suscite des inquiétudes

[24 mars 2009 - 10h35] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h32]

Dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de ce matin, les autorités sanitaires font aussi le point sur les conséquences de la levée de l’obligation vaccinale (par le BCG) pour tous les enfants.

En juillet 2007 en effet, cette obligation avait été remplacée par une « recommandation forte chez les enfants à risque de tuberculose », rappelle Jean-Paul Guthmann (InVS). Le bilan de cette mesure (très applaudie par la Société française de Santé publique) était particulièrement attendu.

Aujourd’hui dans les colonnes du BEH, ce spécialiste n’est pas loin de sonner l’alarme… « Les couvertures vaccinales (par le nouveau) BCG sont insuffisantes chez les enfants qui doivent être vaccinés », déclare-t-il. « Même si la surveillance n’indique pas pour l’instant, un impact important sur le nombre de cas de tuberculose de l’enfant de moins de 2 ans, cette situation pourrait conduire à une augmentation des cas, notamment des cas sévères ». Voilà pourquoi à ses yeux, « il faut renforcer la communication auprès des médecins » pour une meilleure identification des enfants à risque.

Partager cet article