En ce début de printemps, l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (AsnaV) rappelle que protéger ses yeux des rayons nocifs du soleil n’est pas réservé aux seules périodes estivales. En effet, même si le ciel est voilé, il convient de mettre vos lunettes de soleil.

« Dès le début du printemps, le soleil devient menaçant pour la préservation de notre capital visuel», rappelle l’AsnaV. En fait, il existe deux risques contre lesquels il est important de se protéger : la luminosité qui provoque l’éblouissement, facile à contrer avec des verres plus ou moins teintés selon son confort personnel, et le rayonnement ultraviolet qu’il est impossible de détecter. Ce rayonnement UV est insidieux puisqu’il va agir sur le vieillissement de l’œil en l’accélérant et en participant au développement de certaines pathologies comme la cataracte ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Comment se protéger ?

« La qualité de protection des lunettes de soleil ne dépend pas que de leur teinte », insiste l’AsnaV. « Des verres très foncés ne garantissent pas obligatoirement une filtration efficace contre les rayons UV. Pour s’en assurer, il convient, a minima, de vérifier si les mentions obligatoires – CE + catégories de protection 3 ou 4 – sont bien présentes, de préférence gravées à l’intérieur des branches. » Pour vous équiper en toute sécurité, privilégier les professionnel de la vue comme les opticiens. Et bien entendu, ces conseils valent pour vous mais aussi pour les plus jeunes. En effet, trop de parents continuent privilégient, pour leurs enfants, l’esthétique des lunettes à la protection !

Partager cet article