La pyrophobie ou la peur permanente du feu

[04 février 2013 - 11h03] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h55]

Un simple feu de cheminée peut être insupportable aux yeux d’un pyrophobe. © Phovoir

Du grec « pur » qui désigne le feu, la pyrophobie est provoquée par une panique incontrôlable du feu. Les pyrophobiques sont sans cesse effrayés à l’idée qu’un incendie puisse se déclarer. Une phobie qui bien sûr, peut s’avérer très handicapante pour ses victimes.

Les incendies représentent bien entendu un danger vital. Il est essentiel de s’en prémunir, en installant des détecteurs de fumée à domicile et en faisant vérifier les systèmes de chauffage avant l’hiver. De plus, des extincteurs et des extincteurs par aérosols peuvent être installés dans la maison afin d’éteindre tout début d’incendie, ou au moins d’en limiter l’extension. Pour autant, la simple évocation du risque de feu ne devrait pas provoquer une peur panique, en dehors de toute situation réelle et immédiate de danger.

Pourtant, les pyrophobiques ne cessent de penser à la possibilité qu’un incendie se déclare. Ce qui naturellement, les empêche de vivre normalement. Pour traiter une telle phobie, il est possible de proposer une psychothérapie cognitive et comportementale. En les exposant progressivement aux flammes, le thérapeute leur apprend à se familiariser avec elle et à maîtriser… leurs propres réactions.

 

Partager cet article