La réussite scolaire passe par la valorisation de l’effort

[24 décembre 2019 - 15h09] [mis à jour le 20 décembre 2019 à 15h11]

Une mauvaise opinion de soi rime souvent avec échec scolaire. Une équipe néerlandaise a cherché à savoir si, pour un enfant, valoriser son propre effort pouvait avoir un impact sur les résultats à l’école.

« En période d’examens, les enfants sont souvent encouragés par les parents et les enseignants à se valoriser », note Sander Thomaes, professeur de psychologie à l’Université d’Utrecht. « Mais jusqu’à présent, nous ne savions pas si cela contribuait réellement à la réussite scolaire. »

Pour le savoir, il a donc suivi 212 enfants âgés de 9 à 13 ans. « C’est vers cette période que les perceptions négatives vis-à-vis de certaines compétences scolaires deviennent de plus en plus courantes », assure Thomaes. Les jeunes participants ont alors passé un test classique de mathématiques. Une semaine plus tard, même chose, mais en amont, chacun a été invité, soit à valoriser son effort (« je vais faire de mon mieux »), soit à valoriser ses capacités (« je suis très bon en maths »).

Les auteurs ont alors observé que les résultats étaient  améliorés si l’enfant se disait qu’il allait produire un effort, mais pas s’il essayait de se convaincre qu’il excelle dans telle ou telle matière.

Partager cet article