L’adolescent, cet être passionné et désarmant

[15 mars 2018 - 14h26] [mis à jour le 15 mars 2018 à 14h27]

Oui, l’adolescence est une période de transformations profondes, physiques et psychiques, de prises de risques et autres crises. Mais l’adolescence n’est pas que cela… Et si l’on changeait de prisme ? Histoire d’aborder la question de façon plus positive…

Il s’agit d’adopter en premier lieu un regard positif sur l’ado, de quoi voir apparaître des aspects aussi rafraichissants que désarmants. Un exemple ? A force d’avoir le nez collé sur son ordinateur ou sur son smartphone, il est devenu hyper-compétent en montage vidéo ou dans la réalisation d’une page internet. Le tout, sans même s’en rendre compte. Comme si tout cela lui paraissait tout à fait normal alors que pour vous, cet univers se situe à des années-lumière… Et d’ailleurs, n’en profiteriez-vous pas pour lui demander de vous apprendre comment tout cela fonctionne ?

Une période d’apprentissages

Il ou elle passe son temps à regarder des bandes-annonces de films sur une plate-forme de streaming ? En creusant un peu, vous vous rendrez peut-être compte que votre ado est incollable sur le septième art. Et qu’il ou elle retient tous les noms des films visionnés. Et même des acteurs qui y figurent. Ce qui est loin d’être évident. « Mais si, maman tu sais bien… Untel a tourné dans tel film de ce réalisateur en 2012. Et avant, il avait aussi joué dans tel autre film…».

Comme le dit la psychothérapeute Isabelle Filliozat dans son ouvrage intitulé ‘On ne se comprend plus’, « avec son cortège d’hormones et ce remaniement neuronal l’adolescence est une période sensible, une fenêtre développementale. C’est-à-dire un temps de grand potentiel en termes d’apprentissage ». Prêt pour le changement de regard ?

Partager cet article