L’allaitement éloigne l’eczéma

[21 novembre 2017 - 14h19] [mis à jour le 21 novembre 2017 à 14h20]

Bénéficier dans les premiers mois de sa vie de l’allaitement maternel diminuerait significativement les risques de développer un eczéma, à l’adolescence. Ce constat dressé par une équipe britannique confirme les bienfaits de cette alimentation naturelle.

Les multiples bénéfices de l’allaitement maternel sont désormais bien connus et validés scientifiquement. Un nouvel effet positif vient d’être mis au jour : la réduction du risque d’eczéma. Pour le prouver, le Dr Carsten Flohr et son équipe, dont le travail est soutenu par le Centre de recherche biomédicale du National Institute for Health Research (Londres) s’est appuyé sur une vaste cohorte de 17 046 mères.

Pas d’effet sur l’asthme

L’auteur rappelle que cette étude est la plus importante jamais réalisée sur l’allaitement maternel. Elle a été menée entre 1996 et 1997. La moitié des maternités et des cliniques participant à ce travail ont fourni un soutien à l’allaitement, tandis que l’autre moitié a maintenu ses pratiques habituelles.

Résultats, les nourrissons nés dans les structures du premier groupe présentaient un risque d’eczéma à l’adolescence réduit de 54% ! En revanche, aucune différence n’a pu être observée par rapport à l’asthme. Rappelons que les enfants allaités sont moins exposés aux maladies telles la pneumonie, les allergies, le diabète, les infections gastro-intestinales. L’OMS indique ainsi que « l’allaitement est le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé ».

Partager cet article