Il sera disponible sur le marché français à partir du 2 mai. Sa particularité ? Une efficacité contraceptive de trois ans ! L’Implanon est en fait un dispositif sous-cutané, constitué d’un bâtonnet de 4 cm de long et 2 mm de diamètre. Il est inséré à la face interne du bras non dominant – c’est-à-dire en général le gauche…- par un médecin formé à cette technique. Déjà disponible dans quelques pays de l’Union européenne – Pays-Bas, Autriche, Grande-Bretagne, Suisse…- il est tout nouveau-venu en France.

Cet implant s’adresse à « toutes » les femmes. Notamment celles qui souhaitent une méthode contraceptive dégagée du souci de l’observance. S’il n’entraîne aucune répercussion négative sur la masse osseuse, il peut toutefois entraîner une irrégularité des cycles menstruels.

Son efficacité a été testée au cours d’une vaste étude clinique. Les essais ont en effet duré deux ans, portant sur plus de 73 000 cycles ! Le nombre est relativement élevé et… rassurant, puisqu’un minimum de 20 000 cycles seulement est suffisant pour obtenir l’agrément.

L’effet contraceptif est obtenu par blocage de l’ovulation. Durant les trois années de son utilisation, l’implant libère en continu un progestatif, l’étonogestrel. Son effet contraceptif est rapidement réversible, puisque dans la majorité des cas le retour à l’ovulation s’est effectué dans les trois semaines suivant le retrait.

Implanon sera disponible en officine au prix de 906,20 F, avec un taux de remboursement de 65%. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter votre médecin…

Partager cet article