Le soda, un déclencheur de puberté ?

[02 février 2015 - 16h58] [mis à jour le 02 février 2015 à 17h38]

La consommation de boissons sucrées semble avoir un effet inattendu sur la santé des jeunes filles. Boire un verre et demi de soda par jour avancerait l’âge de leurs premières règles. Une conclusion à mettre au profit de chercheurs américains dont le travail a été publié dans la revue Human reproduction.

Les chercheurs de la Harvard Medical School de Boston ont suivi 5 583 jeunes filles âgées de 9 à 14 ans entre 1996 et 2001. Ainsi ont-ils observé que celles qui buvaient 1 verre et demi de soda par jour étaient en moyenne réglées 2,7 mois avant celles qui en consommaient moins de 2 par semaine. A noter que la même conclusion n’a pas été tirée pour les sodas light ou les jus de fruits.

Pour les scientifiques, « voilà un résultat important car la survenue de menstruations précoces augmente le risque de cancer du sein ». Le Pr Karin Michaels, principal auteur de ce travail prend néanmoins la peine de rassurer : « avoir ses règles avec un an d’avance accroît le risque de 5%. Donc avec 2,7 mois, le danger semble modeste. »

Côté explications, les chercheurs insistent sur le fait que ce type de breuvages possède « un indice glycémique élevé. Cela se traduit par un accroissement rapide des concentrations d’insuline dans le corps pouvant entraîner une augmentation de la sécrétion des hormones sexuelles ». Quoiqu’il en soit, voici un argument supplémentaire – autre que le risque d’obésité – pour limiter la consommation de boissons sucrées.

Partager cet article