A quoi ce gros ballon peut-il bien servir ? Figurez-vous que le swiss ball – qui n’est pas né en Suisse… – est un outil très efficace pour garder la forme, se muscler et encore se gainer. A condition de bien l’utiliser.

Dans Entraînement avec un Swiss Ball, le préparateur physique Jérôme Sordello nous apprend que cet objet (dont le diamètre varie de 45 à 75 cm) a été inventé par un… Italien, Aquilino Casani. C’était en 1963. A la base, il s’agissait d’un jeu pour les enfants. Il doit son nom actuel à Suzanne Klein-Vogelbach, directrice de l’Ecole de physiothérapie de… Bâle (Suisse) qui a commencé à l’utiliser dans la prise en charge de pathologies dorsales. Et pour rééduquer des patients souffrant de troubles orthopédiques et neurologiques.

Aujourd’hui, le swiss ball est employé dans des situations aussi diverses que la remise en forme, la préparation physique, le renforcement musculaire, la préparation à l’accouchement ou la rééducation post-natale. Son utilisation repose sur un principe unique : celui de « maintenir l’équilibre pendant les positions statiques et dynamiques, malgré l’instabilité du ballon ».

Et pourquoi pas au bureau ?

Pour illustrer cette diversité, Christophe Sordello nous dévoile… 160 exercices à réaliser avec un swiss ball. Un exemple pour les débutants : asseyez-vous au centre du ballon, les pieds posés à plat au sol, les bras le long du corps et le dos bien droit. Tenez la position quelques secondes. Les plus aguerris pourront s’essayer au gainage : la pointe des pieds en équilibre sur le ballon, le dos bien droit et en appui sur les avant-bras. L’idéal lors d’une première utilisation étant de demander l’assistance d’un ami voire d’un coach sportif ou d’un vendeur spécialisé.

Et si vous voulez faire preuve d’originalité au travail, utilisez-le comme… siège de bureau ! Voilà en effet un moyen d’adopter une posture idéale. En plus vous travaillerez les dorsaux et les abdominaux (presque) sans vous en rendre compte.

Partager cet article