Leishmaniose : la zoonose qui monte

[22 septembre 2010 - 11h41] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h40]

Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), entre 1999 et 2009, la France a enregistré 997 cas de leishmaniose humaine. Cette zoonose, c’est-à-dire une maladie transmise de l’animal à l’homme, sévit plus particulièrement sur le pourtour méditerranéen. Mais pas seulement.

Dans le cas d’espèce, de petits insectes velus particulièrement actifs à la tombée de la nuit transmettent la maladie par leurs piqûres. Les spécialistes les appellent des phlébotomes. « Leur aire d’extension déborde largement la région de bioclimat méditerranéen, ce qui rend possible une extension de l’endémie en cas de réchauffement climatique », précisent les rédacteurs du BEH. « En France par exemple, l’espèce phlebotomus perniciosus a été signalée jusqu’en Haute-Marne, en Seine-et-Marne et dans le Val d’Oise ».

 

Pour aller plus loin, lisez l’intégralité du BEH consacré aux zoonoses.

Partager cet article