Fini les saveurs d’antan au cœur de nos paniers de fruits ? Concernant les fraises et les abricots, la réponse est oui. Ces fruits seraient en effet bien fades selon une enquête menée auprès de 900 consommateurs.

Pour évaluer la saveur des abricots et des fraises, l’Association nationale de défense des consommateurs* a recruté près de 900 volontaires à travers 25 départements de France. Tous ont « testé à l’aveugle des abricots français et espagnols et des variétés de fraises françaises et espagnoles ».

Résultats, « seuls 32% des consommateurs sont satisfaits par le goût des fraises ». Et « près de 42% trouvent que le goût des abricots est peu agréable ou désagréable ».

De France ou d’Espagne ?

L’origine des fruits semble influer l’appréciation des petits gourmets. Dans le détail, « les abricots espagnols satisfont plus les consommateurs (35% aiment le goût des abricots espagnols contre seulement 28% pour les abricots français). Les fraises françaises, elles, satisfont un peu plus les testeurs mais sont en moyenne presque deux fois plus chères que les fraises espagnoles. »

Tous fruits confondus, « seuls 13% des répondants sont satisfaits de la qualité des fruits vendus en grande et moyenne distribution. Ces consommateurs évoquent un manque de goût, de maturité et de conservation des fruits vendus en grande et moyenne surface ».

La CLCV recommande ainsi à « l’ensemble des acteurs d’optimiser les dates de cueillette ou encore les conditions de transport et de conservation au niveau des magasins. Cela permettra d’améliorer la qualité et le goût des fruits ».

*en partenariat avec Aprifel, l’Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes.

Partager cet article