Les droits de l’enfant : encore des progrès à réaliser

[20 novembre 2018 - 12h14] [mis à jour le 20 novembre 2018 à 12h15]

Pour la 29e année consécutive, le 20 novembre est consacré à la Journée internationale des droits de l’enfant. Rappelant l’adoption de la Convention internationale relative à ces mêmes droits en 1989. Manque d’accès à l’école, victimes de violences… les marges de progrès sont encore énormes dans le monde. Aujourd’hui, portez du bleu pour soutenir cette cause.

« La Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE), adoptée à l’unanimité par l’Organisation des nations unies (ONU) le 20 novembre 1989, garantit aux enfants du monde entier des droits », rappelle l’Unicef. Pourtant, près de 30 ans plus tard, ce texte n’est pas encore appliqué partout. Pour exemple, « 265 millions d’enfants n’ont pas accès à l’école et 250 millions subissent directement les conséquences de conflits et de guerres », précise l’ONG.

« Cette situation injuste est inacceptable pour les enfants qui devraient tous pouvoir bénéficier de conditions optimales pour leur développement et leur épanouissement », poursuit-elle. A l’occasion de cette journée dédiée, « chaque personne est invitée à rejoindre le mouvement #GoBlue, en arborant du bleu pour afficher son soutien à la cause des enfants ».

Et en France ?

En France, de nombreux points méritent encore d’améliorer le respect des droits des enfants. Ainsi, l’enfermement des petits dans les centres de rétention pour les migrants est fermement dénoncé par de nombreuses associations. Dans un autre domaine, les punitions constituées de violences physiques comme la fessée sont également dénoncées. Ce soir à 18h30, Geneviève Avenard, la défenseure des enfants doit remettre son rapport au Président de la République.

Partager cet article