Progrès pour les enfants. C’est le titre du rapport de l’UNICEF sur la nutrition des plus petits. A vrai dire des progrès, il y en a vraiment très peu. Dans les pays en développement, c’est même 1 enfant sur 4 qui souffre d’insuffisance pondérale.

Les auteurs ont évalué les améliorations enregistrées, tant au niveau national que régional, au regard du premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement, à savoir l’éradication d’ici 2015 de l’extrême pauvreté. « Pour atteindre ce but, il faudrait diminuer de moitié la proportion des moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérable« , souligne l’UNICEF.

Or d’une manière générale, le nombre des enfants qui en sont victimes n’a diminué que de 5% en 15 ans. Ils sont plus d’un sur quatre dans les pays en développement, soit 146 millions d’enfants. Et plus de la moitié vit au Bangladesh, en Inde ou au Pakistan. Soulignons aussi que la jeunesse indienne cumule un autre record peu enviable. Là-bas, un enfant sur trois est en surpoids. Et près de 10% sont obèses…

Partager cet article