Les parabènes freineraient la croissance des garçons

[03 septembre 2014 - 10h03] [mis à jour le 03 septembre 2014 à 10h15]

Un travail international coordonné par l’INSERM montre que l’exposition pendant la grossesse à certains phénols, notamment les parabènes, pourrait perturber la croissance des petits garçons. En revanche, le bisphénol A ne semble pas impliqué.

Les femmes enceintes sont exposées à plusieurs composés très largement présents dans notre environnement. C’est le cas entre autres des parabènes utilisés comme conservateurs dans les cosmétiques et produits de soin. Ou du triclosan, un pesticide retrouvé dans certains savons et dentifrices. Et bien entendu du bisphénol A ! Ces composés appartiennent à la famille des phénols et sont des perturbateurs endocriniens. Des études expérimentales in vitro et chez l’animal ont mis en évidence qu’ils interagissent avec des systèmes hormonaux impliqués dans la croissance et le gain de poids.

L’équipe d’épidémiologie environnementale de l’INSERM et de l’Université de Grenoble s’est intéressée à 520 petits garçons et à leurs mères. La croissance des enfants a été évaluée à l’aide des échographies pendant la grossesse, ainsi que des mesures de poids et de taille réalisées depuis la naissance jusqu’à l’âge de 3 ans. Par ailleurs, un échantillon d’urines prélevé durant la grossesse a permis le dosage de biomarqueurs d’exposition aux phénols.

Résultats, les scientifiques ont montré que 95% des femmes enceintes étaient exposées à ces substances. Et certains phénols comme les parabènes et le triclosan pourraient perturber la croissance des petits garçons. Pour les chercheurs, « il s’agit de la première étude concernant ces contaminants environnementaux, qui s’appuie sur des données de croissance recueillies durant la grossesse, à la naissance et jusqu’à trois ans ».

Partager cet article