L’optimisme, bon pour le cœur

[19 janvier 2015 - 10h03] [mis à jour le 19 janvier 2015 à 10h13]

Votre verre est-il à moitié plein ou à moitié vide ? En clair, êtes-vous de nature plutôt optimiste ou pessimiste ? Bonne nouvelle si vous appartenez à la première catégorie. Selon des chercheurs américains, voir la vie en rose permettrait d’avoir une meilleure santé cardiovasculaire.

Les chercheurs de l’Université de l’Illinois (Etats-Unis) se sont penchés sur la santé cardiovasculaire de 5 100 personnes âgées de 45 à 84 ans. Ils ont ainsi pu l’évaluer grâce à sept indicateurs dont la pression artérielle, l’indice de masse corporelle (IMC), la glycémie à jeun, l’activité physique, la consommation de tabac… Chacune de ces mesures a alors été notée :

  • 0 pour « mauvais » ;
  • 1 pour « moyen » ;
  • 2 pour « idéal ».

Parallèlement, les participants ont répondu à des questionnaires relatifs à leur santé mentale, leur niveau d’optimisme… Résultat, selon le Pr Rosalba Hernandez, principal auteur de l’étude, « IMC normal ou taux de cholestérol plus satisfaisant, les optimistes avaient deux fois plus de chances d’avoir une bonne santé cardiovasculaire que leurs compatriotes pessimistes. » Il ne s’agit là que d’une étude observationnelle. Les explications peinent donc à suivre. Mais certains indices peuvent nous aider à mieux comprendre ces conclusions. Les participants optimistes avaient une meilleure hygiène de vie, étaient plus actifs physiquement et fumaient moins

Partager cet article