Comment lutter contre les fortes chaleurs ?

[18 juillet 2016 - 10h51] [mis à jour le 18 juillet 2016 à 10h52]

Il a mis du temps à arriver, mais cette fois-ci, l’été est bien là. A tel point que Météo France prévoit une forte hausse des températures pour les jours à venir. C’est pourquoi, Marisol Touraine, ministre en charge de la Santé, a décidé d’activer une plateforme téléphonique d’information « Canicule ». Objectif : aider à supporter les fortes chaleurs et éviter les accidents liés à la météo.

Cette vague de chaleur touchera environ 45 départements, principalement dans le Centre et l’Ouest de l’Hexagone. En appelant le 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe, de 9h à 19h), vous serez informé(e) sur les recommandations sanitaires à suivre lors d’épisodes de fortes chaleurs.

Adoptez la bonne attitude !

Certains gestes simples peuvent vous aider à lutter contre les conséquences de températures élevées. Des conseils d’autant plus urgents à mettre en place auprès des publics fragiles (personnes âgées, handicapées ou malades à domicile, femmes enceintes, jeunes enfants…). Ainsi :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour. Prévoyez le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur : brumisateur, ventilateur…. ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool. Privilégiez les aliments riches en eau (fruits, légumes…) ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h) et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Évitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer et suivez les recommandations des autorités locales (auprès de votre préfecture ou votre Agence régionale de santé).

Partager cet article