Manger bio protège du cancer

[22 octobre 2018 - 18h04]

Préférer les aliments étiquetés bio est-il meilleur pour la santé ? Si vous en doutiez encore, une étude de l’Inra établit que la consommation de ce type de produits réduit le risque de souffrir d’un cancer.

Les aliments bio ont moins de risque de contenir des résidus de pesticides. Logiquement, ces nourritures devraient donc être meilleures pour la santé dans la mesure où les produits phytosanitaires sont néfastes. Toutefois peu d’études ont établi un lien validé scientifiquement entre leur consommation et un effet protecteur.

Afin d’évaluer l’impact d’une alimentation bio sur le risque de cancer, une équipe de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a mené un travail d’évaluation auprès de 68 946 participants de la cohorte française NutriNet-Santé. Âgés en moyenne de 44 ans, ils ont rapporté, pour 16 aliments différents la fréquence de leur consommation de bio : jamais, parfois ou la plupart du temps.

Moins 25% de risque

Sur la période de suivi, entre 2009 et 2016, un total de 1 340 cas de cancer a été rapporté dans le groupe. Les plus concernés ont été des cancers du sein (459) et de la prostate (180).

En comparant les participants en fonction de la fréquence de leur consommation de produits bio, les chercheurs ont observé un bénéfice certain vis à vis du risqué de cancer. Ainsi, les personnes ayant une alimentation presque exclusivement bio présentaient une réduction de ce risque global de 25% par rapport à ceux qui n’en mangent jamais.

« Nous avons également observé une baisse du risque de certains cancers précis comme les lymphomes et certains cancers du sein », ajoutent les auteurs. « Bien que ces résultats aient besoin d’être confirmés, la promotion de la consommation d’aliments bio dans la population générale pourrait être une stratégie de prévention prometteuse contre le cancer », concluent-ils.

Partager cet article