Maternelle : la première rentrée, une étape cruciale

[29 août 2017 - 11h40] [mis à jour le 29 août 2017 à 16h34]

Ça y est, votre « bébé » entre en maternelle ! Cette nouvelle étape va lui permettre d’apprendre, de grandir et de se sociabiliser davantage. Pourtant, vous appréhendez le jour de la rentrée et les pleurs associés ? C’est bien normal. Pour préparer au mieux ce moment crucial, faites donc le point ensemble.

« Devenir écolier demande souvent une préparation, même si l’enfant a déjà eu l’expérience de la vie en collectivité », souligne le Pr Marcel Rufo dans « Elever son enfant ». Par conséquent, pour l’aider à aborder la rentrée scolaire sans crainte, « faites avec lui un petit repérage quelques jours avant, par exemple à l’occasion d’une promenade ». Montrez-lui les bâtiments, si possible la cour de récréation… Et chaque fois que vous le pouvez, n’hésitez pas à « valoriser l’école et son nouveau statut d’écolier », poursuit-il.

Le jour J est en réalité « souvent davantage appréhendé par les parents que par les enfants », assure Marcel Rufo. Alors pour que votre enfant vive la rentrée dans les meilleures conditions, faites de votre mieux pour ne pas sembler anxieux. Malgré ces efforts, votre petit pleurera peut-être. Sans doute encouragé par les sanglots des autres enfants. Pas de panique. Cela ne signifie pas qu’il passera une mauvaise journée.

Son jardin secret

Une fois sa journée terminée, vous aurez sans doute très envie de savoir comment s’est passé sa rentrée. Contenez-vous ! En effet, vous n’aurez sans doute pas de réponses satisfaisantes. En effet, « il est souvent difficile pour votre enfant d’évoquer des faits qui se sont déroulés il y a déjà quelques heures », souligne le Pr Rufo.

« A cela s’ajoutent les problèmes liés à la maîtrise du langage et notamment la compréhension des questions posées. » Ainsi, pour lui « répondre à la question ‘qu’as-tu fait à l’école’ est d’une complexité insurmontable ». Sans oublier qu’il a peut-être envie de garder son jardin secret ! Laissez-le prendre l’initiative. Il vous racontera ses expériences à son rythme.

A noter : si vous êtes inquiet ou souhaitez avoir de plus amples informations sur la journée de votre enfant, n’hésitez pas à vous adresser à l’équipe enseignante.

Partager cet article