Depuis quelques années, le « Made in France » est tendance. Et en matière de médicament, produire dans l’Hexagone est synonyme de qualité et de sécurité. Deux exigences bien légitimes du grand public que le laboratoire UPSA maîtrise. Les explications d’Olivier Poirieux, Pharmacien Responsable et Vice Président Affaires Réglementaires et Médicales pour UPSA.

Le saviez-vous ? L’industrie pharmaceutique française est l’une des industries les plus contrôlées et les plus réglementées au monde. « Rien n’est laissé au hasard. Nous maîtrisons la totalité de notre environnement de production », indique Olivier Poirieux. Concrètement, « nous appliquons des contrôles systématiques sur l’ensemble des matières premières qui composent le médicament et son emballage. Nos équipes veillent également à la qualité de l’eau et de l’air que nous utilisons pour la fabrication de nos médicaments ».

Une expertise gage de sécurité

La sécurité du patient est, en effet, au cœur des préoccupations de l’entreprise. Sur les 1 300 collaborateurs UPSA qui travaillent sur le site de production à Agen, environ 150 sont dédiés à la qualité, dont plus de la moitié au sein du Laboratoire de Contrôle Qualité. Leur mission : effectuer des contrôles systématiques sur chacune des étapes du cycle de production d’un médicament. Ainsi, au total, un médicament subit 60 contrôles avant d’être expédié dans le circuit des pharmacies. « C’est ça la garantie du ‘Made in France’ pour les patients, et nous sommes fiers de contribuer à ce savoir-faire ».

Bien entendu, le site UPSA d’Agen est régulièrement inspecté par les autorités de santé. « Ces inspections reposent sur un référentiel international appelé ‘les bonnes pratiques de fabrication’. À la suite de cette étape, nous obtenons une autorisation de fabrication et un certificat de bonnes pratiques de fabrication qui doit être renouvelé tous les 3 ans. »

Un personnel hautement qualifié

Le « Made in France » repose également sur un personnel « hautement qualifié et engagé », précise Olivier Poirieux. « 42 pharmaciens, inscrits à l’Ordre national des Pharmaciens, travaillent sur nos sites de production et engagent chaque jour leur responsabilité et leur diplôme. Ce système français particulier a d’ailleurs suscité l’intérêt de l’Union européenne. Elle envisage d’étendre le système français lié à l’expertise des pharmaciens en matière de fabrication, de conditionnement et de contrôles aux autres pays de l’Union. »

L’effervescence « Made in France »

Vous avez sûrement déjà pris un comprimé qui se dissout dans l’eau, vous savez, un médicament effervescent ? Justement cette galénique est historiquement le fer de lance du laboratoire UPSA. « Là encore le ‘Made in France’ prend tout son sens », souligne Olivier Poirieux. « La haute qualification de nos équipes nous permet de développer et maîtriser une technologie unique pour la fabrication de l’effervescence, reposant sur la gravité : les tours de production verticale. Le principe consiste à acheminer l’ensemble des matières premières en haut de la tour puis à les faire redescendre progressivement par la loi de la gravité. La tour est constituée de six étages. Chaque étage correspond à une étape du processus de fabrication (stockage, pesée automatique, granulation, refroidissement, calibrage et mélange final) ».

Le mélange obtenu est ensuite convoyé vers les presses pour former les comprimés. Ceux-ci sont ensuite mis dans leur emballage (un tube par exemple) puis, dans un étui avec sa notice.

Partager cet article