Menu santé : les incroyables vertus de la noix

[22 octobre 2019 - 14h15] [mis à jour le 22 octobre 2019 à 14h47]

« Du Périgord », « de Grenoble »… Les noix sont l’un des symboles de l’automne. Côté santé, elles présentent pas mal d’avantages. Côté cuisine, c’est du croquant et de la gourmandise. Zoom sur ce fruit à coque, sans oublier quelques recettes à retrouver sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr.

Commençons donc par les bienfaits. Et la liste est longue. La noix est en effet riche en en acides gras polyinsaturés, dont les bénéfices pour la santé cardiovasculaire ne sont plus à démontrer.

Elle est également bien pourvue en manganèse (qui protège les cellules du stress oxydatif), en cuivre (parfait pour le fonctionnement normal du système nerveux), en phosphore (nécessaire à la croissance normale et au développement osseux des enfants.), en magnésium (qui réduit la fatigue), en vitamine B9 (laquelle contribue à la croissance des tissus maternels durant la grossesse… Le fruit est également une source non négligeable de fer et de zinc.

De nombreuses études ont ainsi déjà montré qu’une consommation régulière de noix réduit le risque cardiovasculaire ou de cancer du pancréas. Soixante grammes par jour amélioreraient aussi les fonctions sexuelles et la qualité des orgasmes masculins !

Mais toutes ces vertus ne doivent pas faire oublier un inconvénient : la noix est très calorique. Elle doit donc être consommée avec modération. « Mais vous pouvez tout de même en croquer une petite poignée par jour pour bénéficier de ses bienfaits », note l’Interprofession des fruits et légumes frais (Interfel).

Un faire-valoir qui joue les premiers rôles

Pour bien les choisir, ce n’est pas à vos yeux, mais à vos oreilles que vous devrez vous fier. Secouez la coque et éliminez toutes celles dans lesquelles vous entendez le fruit bouger : cela signifie que la noix est desséchée.

Autre solution : plongez les noix dans un bac d’eau froide. Les mauvaises remonteront à la surface.

Même si, en cuisine, la noix fait principalement office de faire-valoir, d’accompagnatrice, elle relèvera – grâce à sa légère amertume – de nombreux plats. Ainsi, l’Interfel dispense-t-elle quelques conseils gourmands. La noix peut être :

– « mélangée concassée à du beurre ramolli, elle parfume et lie une sauce de viande ;

– ajoutée concassée en chapelure, elle apporte du croquant aux escalopes de volaille ou à des galettes de légumes ;

– consommée avec du fromage, dont elle souligne les saveurs ;

– ajoutée dans des pâtes, cuisinées avec un fromage à pâte persillée (type roquefort) ;

– dégustée avec une poêlée de légumes (poivron, carotte, brocoli) ;

– glissée dans un gâteau, elle parfume la pâte et apporte une touche croquante ;

– glissée dans une salade de mâche ou de pourpier. »

Recettes de la semaine

Petit Déjeuner

– Thé vert

– Tranche de jambon

– Cake aux noix healthy de Laurence Benedetti

Déjeuner

– Noix de Saint-Jacques en petit salé et lentilles verte du Puy comme un risotto, de Grégory Cuilleron

– Salade d’épinards au chèvre et aux noix, de Laurence Benedetti

– Clémentine

Goûter

– 1 poignée de cerneaux de noix

– 2 carrés de chocolat noir

Dîner

– Soupe aux choux et poireaux, de Laurence Benedetti

– Salade de lentilles du terroir, de La Fondation PiLeJe

– Tarte aux noix de Paul Blouet

Partager cet article