Recette italienne aussi célèbre que la lasagne, le risotto se décline à l’infini. A base de riz rond et collant, cette préparation s’accommode de presque tous les légumes, de poissons et de fruits de mer ainsi que de viandes. Et en dessert, il se fait sucré, pour notre plus grand plaisir. Nos chefs (www.ma-cuisine-ma-sante.com) ont concocté des risottos crémeux pour toutes les papilles.

Crémeux. C’est le maître-mot de tout bon risotto. Pour y parvenir, une seule solution, « restez tout près de vos fourneau pendant toute la préparation ! », insiste Paul Blouet, chef cuisinier à Paris. Pas question de lancer la cuisson et de regarder la télé en même temps. Pourtant, le tournemain n’est pas sorcier.

« Préparez d’abord un bouillon de légumes », explique Paul Blouet. « Dans une autre casserole, faites revenir oignons ou échalotes dans un filet d’huile d’olive. Ensuite, mettez-y le riz et remuez en chauffant doucement », poursuit-il. C’est à ce moment-là de la recette que vous commencerez à verser le bouillon sur le riz. « Il s’agit en réalité de mouiller progressivement le riz tout en remuant avec une spatule en bois, sans arrêt, à feu frémissant. » En principe, « la recette originelle est censée être sans crème, mais la cuisine ne doit pas être rigide », assure notre chef. Faites donc comme bon vous semble. L’important étant que votre base reste al dente, « comme les pâtes » !

Côté choix du riz, optez pour le « spécial risotto ». Riche en glucides complexes, pour 100 grammes, vous couvrirez en moyenne entre 15% et 20% des apports journaliers recommandés. Ce féculent contient également des fibres, ainsi que des vitamines (B1, B3 et B5), des minéraux (magnésium, phosphore et potassium) et des protéines.

Un choix infini dans l’accompagnement

Une fois votre base cuite, vous pouvez y ajouter les ingrédients de votre choix et l’assaisonnement qui l’accompagne. « Les options sont inimaginables », s’enthousiasme Paul Blouet. Légumes de saison comme « les potimarrons, butternut et autres panais », mais aussi épinards, carottes et champignons s’accommoderont à merveille du riz cuit à point. A moins d’opter pour un risotto végétarien, vous pouvez également y ajouter des coquilles Saint-Jacques ou du chorizo. « Goûtez, assaisonnez et surtout, entraînez-vous souvent. C’est en forgeant que l’on devient forgeron », rappelle le chef. Enfin, pour le dessert, vous pouvez sucrer votre préparation en y ajoutant du miel ou de la banane. Un délice !

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Déjeuner

Goûter

Dîner

Partager cet article