Plus de 90% des médecins français estiment que les hommes se préoccupent moins de leur santé que les femmes. Cette différence de comportement face à la santé et à la maladie se traduit de différentes manières et notamment par une hésitation à consulter le médecin. Celle-ci, par voie de conséquence, provoque un retard qui à peut dans certains cas s’avérer dangereux.

Menée sous l’impulsion de la Commission européenne, la campagne d’information «L’Europe contre le cancer » incite les hommes à davantage de vigilance. L’étude des taux de mortalité par cancers illustre en effet clairement les répercussions de ces différences de comportement selon le sexe. En France, les cancers tuent 125 hommes pour 100 femmes alors que la population générale comporte 106 femmes pour 100 hommes: au total, ce sont plus de 100.000 hommes qui meurent chaque année de cancers.

Ces chiffres pourraient facilement diminuer si les hommes se prêtaient à des consultations préventives. Il est en effet amplement prouvé que la réussite d’un traitement anticancéreux dépend de la précocité du diagnostic. Alors Messieurs, n’hésitez pas à consulter le médecin dès l’apparition d’un symptôme même s’il vous semble banal. Soyez particulièrement vigilants en cas d’anomalie dans la gorge ou la bouche, de changement inexpliqué dans le ton de la voix, de toux persistante, de troubles digestifs ou de difficultés urinaires. Pensez également à signaler sans délai l’apparition de sang dans les urines et toute modification de grains de beauté…

Partager cet article