Montagnes russes : gare aux… oreilles !

[14 mai 2010 - 12h37] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h38]

Des accélérations brusques et des loopings à en faire tourner la tête… Saviez-vous que les fameuses « montagnes russes » pouvaient endommager nos oreilles ? Pour la première fois, une équipe américaine attire l’attention de la communauté scientifique sur le risque de barotraumatisme lié à cet ype de manèges. Leur conseil : conserver la tête bien droite.

Le Dr Kathleen Yaremchuk du service d’oto-rhino-laryngologie du Henry Ford Hospital de Detroit, rapporte ainsi le cas d’un homme de 24 ans se plaignant de fortes douleurs dans l’oreille droite. Son canal auditif était enflé, et le tympan enflammé. Lors de la consultation, il a expliqué être monté sur une montagne russe, 36 heures avant l’apparition des symptômes…

Placé en observation pendant plusieurs heures, il s’est trouvé souffrir en fait, d’un barotraumatisme de l’oreille, un accident courant chez les plongeurs. Dans le cas d’espèce, ce dernier avait été provoqué par des variations brutales de la pression et des volumes gazeux dans l’oreille. Pour Yaremchuk, « ce barotraumatisme a été causé par les accélérations des montagnes russes. Le patient nous a expliqué qu’au début d’une accélération, il avait tourné la tête à gauche pour parler à son amie. Résultat, son oreille droite a supporté la totalité de la force associée à l’augmentation rapide de la vitesse ». Laquelle dans ce type de manèges, peut atteindre 220km/h en seulement… 4 secondes.

Les auteurs expliquent que « ce style d’accident est rare. Il faut vraiment que la personne tourne la tête au plus mauvais moment ». Il n’empêche, pour éviter toute mauvaise surprise, ils recommandent de conserver la tête bien droite au cours de l’attraction. Facile à dire…

Partager cet article