Mortel produit de régime

[05 mai 2015 - 11h49] [mis à jour le 05 mai 2015 à 17h29]

Une alerte mondiale a été lancée par INTERPOL à propos d’une substance illicite (DNP) vendue sur internet. Celle-ci aurait un pouvoir amaigrissant. Les utilisateurs risquent leur santé, voire leur vie. Une femme est d’ailleurs décédée suite à l’utilisation de ce produit. Ce dernier pouvant se présenter sous forme de poudre, de capsule ou encore de crème..

DNP pour 2,4-dinitrophénol. Ce nom ne vous dit sans doute rien. Il s’agit d’« une substance illicite et potentiellement mortelle utilisée comme produit de régime et d’aide à la prise de muscle », indique INTERPOL. Elle est suffisamment dangereuse pour que la plus importante organisation internationale de police publie une alerte mondiale concernant cette substance entrant aussi dans la composition de certains explosifs (sic).

C’est le décès d’une femme au Royaume-Uni qui a déclenché ce processus. Par ailleurs, un Français est tombé gravement malade après avoir consommé cette même substance. « Dans le cadre de son projet de lutte contre le dopage, INTERPOL collabore avec l’Agence mondiale antidopage (AMA), qui lui a transmis des renseignements complémentaires après qu’un laboratoire accrédité par l’AMA a reçu un échantillon de ce produit à la suite d’une saisie en Australie. »

Un risque accru d’overdose

« Habituellement vendu sous forme de poudre jaune ou de capsules, le DNP se trouve également sous forme de crème », précise INTERPOL. « Si cette substance est déjà dangereuse en soi, les risques liés à son utilisation sont amplifiés par ses conditions de production illégales. » En effet, cette substance « est non seulement produite dans des laboratoires clandestins n’appliquant aucune réglementation en matière d’hygiène, mais les fabricants exposent également les consommateurs à un risque accru d’overdose du fait de leur absence de compétences spécialisées ».

Dans les années 1930, le DNP était utilisé pour stimuler le métabolisme et favoriser la perte de poids, mais il a été retiré de la vente après avoir causé plusieurs décès.

Partager cet article