Nord ou Sud?

[20 juin 1997 - 09h10]

Dans l’Hexagone, l’état de santé de la population varie avec la géographie. Les 26 observatoires régionaux de la santé (ORS) ont établi les points forts et les carences de chacune des régions françaises, afin de mieux évaluer les besoins et les priorités de santé tout en permettant un meilleur ciblage des actions de prévention et de dépistage.

La première synthèse de ces travaux vient d’être publiée. Dans la région Nord, la mortalité cardio-vasculaire et par cancers est plus élevée que dans le reste de la France, et on observe un manque d’équipements hospitaliers et de médecins. La population, répartie dans un habitat plus dense qu’ailleurs en France, présente un fort niveau de chômage et les Rmistes sont nombreux. Dans le Sud au contraire, la couverture sanitaire et sociale parait satisfaisante mais, comme dans l’Ile-de-france, le SIDA y est plus fréquent.

Partager cet article