Cette année en France, 2 255 noyades ont été rapportées entre le 1er juin et le 30 août. Lesquelles ont été à l’origine de 492 décès. Des données publiées ce 5 octobre par Santé publique France qui ne manque pas de rappeler les réflexes à adopter en piscine, dans un lac ou à la mer.

Santé publique France révèle ce vendredi 5 octobre les résultats de l’enquête NOYADES 2018, menée du 1er juin au 30 août. Le nombre d’incidents est de 2 255, contre 1 092 en 2015 sur cette même période. Parmi ces noyades, 1 169 sont d’origine accidentelle, 109 intentionnelle et 977 indéterminée. Dans une moindre mesure, l’écart des noyades mortelles entre les étés 2018 et 2015 est aussi rapporté : 492 décès en 2018 contre 398 en 2015.

Les piscines familiales dangereuses pour les petits

Aucune tranche d’âge, ni aucun lieu ne sont épargnés. Cependant, les jeunes enfants semblent de plus en plus exposés. « Chez les moins de 6 ans, on observe une augmentation des noyades accidentelles en 2018 par rapport à 2015 (332 vs 180) ». En revanche, le nombre de décès stagne sur cette tranche d’âge : 22 en 2018 vs 23 en 2015. «  La majorité de ces décès (77%) a lieu en piscine privée familiale. »

Santé publique France rappelle donc les conseils de prévention à appliquer pour limiter au maximum le risque de noyades :

Pour les enfants : « baignez-vous en même temps qu’eux, désignez un adulte responsable de leur surveillance. »
Pour les adultes : « tenez compte de votre forme physique, baignez-vous dans des zones surveillées et rentrez progressivement dans l’eau, évitez les repas trop copieux et de boire de l’alcool avant et pendant la baignade. »

Partager cet article