Perdre du poids constitue-t-il la réponse à un manque de libido ? Une étude montre un intérêt à cette méthode, à condition de ne pas perdre trop drastiquement ses kilos. Au risque d’obtenir l’effet inverse.

Selon des chercheurs américains de l’Université de Louisiane, la restriction calorique augmente nettement le désir sexuel. Pour le prouver, les scientifiques ont suivi 220 volontaires pendant 2 ans. Parmi eux, 145 ont diminué leur prise alimentaire et 75 ont conservé les mêmes habitudes dans l’assiette. Dans le groupe régime (diminution du nombre calories journalières de 25%), une perte moyenne de 7,6 kilos a été repérée. Et la libido comme l’humeur étaient nettement boostées, contrairement au groupe contrôle.

Pour autant pas besoin de perdre 10 kilos pour faire votre stock de libido. Hé oui, si vous êtes bien en dessous de votre poids de forme, vous pourrez développer une fragilité physique. Selon des chercheurs de Toronto ayant mené l’étude auprès de 242 femmes, un poids trop faible* induit un risque d’anxiété sexuelle.

*Indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 18

Partager cet article