Perte de poids, fonte musculaire : quand l’alpinisme met le corps à rude épreuve

[29 janvier 2018 - 15h27] [mis à jour le 29 janvier 2018 à 17h15]

Les expéditions en haute et très haute altitude mettent le corps à rude épreuve. Au-delà de 4 500 ou 5 000 mètres, une perte de poids et une fonte musculaire se produisent. Le maintien de l’hydratation se fait difficile. Et ce, d’autant plus que le séjour sur ces sommets est de longue durée. L’activité physique intense et les conditions extrêmes de l’environnement imposent donc au prétendant à cet exploit d’être parfaitement préparé. Dans ce cadre, le régime alimentaire est central. Le Pr Xavier Bigard, président de la Société française de médecine de l’exercice et du sport, fait le point sur ce sujet.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)