Ce 26 septembre sera marqué par la Journée mondiale de la contraception. L’occasion de revenir sur les pilules contraceptives et les règles à respecter pour une utilisation la plus sûre possible. Depuis le mois de mars 2013, les pilules de 3e et 4e générations ne sont plus remboursées en France. Selon l’étude Fécond, le recours à la pilule a ainsi baissé en France, passant de 50% à 41% entre 2010 et 2013. Au total, près d’une femme sur cinq déclare avoir changé de méthode contraceptive depuis le débat médiatique qui a eu lieu fin 2012. 

Au-delà de cette polémique, revenons sur les principales règles à respecter. Pour toutes les femmes sous pilule, il est d’autant plus déconseillé de consommer du tabac. Par ailleurs, aucune contraception orale ne protège contre les infections sexuellement transmissibles. L’utilisation du préservatif est indispensable. En cas de vomissements ou de diarrhée importante survenant dans les 4 heures suivant la prise d’une pilule, il est nécessaire de reprendre un comprimé. 

La plupart des femmes prennent leur pilule le soir. Or en cas d’oubli, c’est un facteur de risque non négligeable car le lendemain matin, il est souvent trop tard. Une étourderie matinale en revanche, peut être réparée dans la journée. Pensez-y !

Attention toutefois, ce changement d’habitude doit se faire en début de cycle. Parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien. Enfin il existe de nombreuses applications pour smartphone permettant de se créer une alerte afin de ne pas oublier de prendre sa pilule telle que Medi’Rappel®.

Afin de bousculer les idées reçues autour de la contraception orale, Biogaran a créé 7 vidéos pour répondre aux questions des jeunes femmes entre 18 et 24 ans. Enfin le site « ilparaitquelapilule » fait le tour des idées reçues pour démêler le vrai du faux sur la contraception orale.

Partager cet article