Plan blanc : un jeu pour former les services hospitaliers

[23 mars 2018 - 14h45] [mis à jour le 23 mars 2018 à 16h57]

Le service d’urgences pédiatriques du CHU de Tours a développé un jeu de plateau pour améliorer la formation des personnels au plan Blanc. Activé en cas d’afflux massif de victimes à l’hôpital, il coordonne pour chaque établissement depuis 2004 l’organisation des soins d’urgence.

Jouer pour apprendre. Le concept n’est pas exclusivement adapté aux enfants. La preuve, un jeu de plateau a été développé par le CHU de Tours* pour former ses personnels au plan Blanc. Objectif, « pallier les lourdeurs de la formation par le biais de simulations grandeur nature ». Lesquelles sont quand même organisées plusieurs fois par an mais restent « complexes à organiser », souligne le CHU de Tours.

Un plateau représentant le plan d’un service (celui des urgences pédiatriques pour le moment) donc, et des figurines pour chaque participant. « A l’aide de scénarii représentatifs et de fiches réflexes, les équipes peuvent désormais intégrer la théorie et la pratique de manière ludique », expliquent les représentants de l’établissement. Ils sont ainsi formés à « la prise en charge d’un afflux massif de victimes, sans que le fonctionnement du service ne soit modifié ».

Apprendre à s’organiser face à une situation d’urgence massive

Chaque session de formation dure 2 heures maximum, animée par l’équipe encadrante. Celle-ci « installe le plateau et les figurines dans une configuration correspondant au fonctionnement normal du service », explique le CHU de Tours. La session « commence lorsque le plan blanc est déclenché, les participants découvrent alors le type d’événement (accident de car, intoxication au CO, attentat etc.). » Les participants  doivent alors interagir selon l’avancée de l’événement et selon les indications qui leurs sont données au fil de l’eau (type de victimes, nombres…) ».

Pour le moment, « le service des urgences pédiatriques a pour objectif de former ces agents tous les 2 mois grâce à cet outil », précise l’hôpital.

A noter : Depuis 2014, tous les plans Blancs des établissements ont été réunis sous le dispositif Orsan**.

*développé grâce au soutien de l’association La Grande Récré pour l’enfance, du magasin La Grande Récré de l’Heure Tranquille à Tours et de l’association Crédit Social des Fonctionnaires.
**organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles

Partager cet article